Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Route ou rail, il fait les deux

Dim 24/09/2006   —   Une locomotive ne peut pas rouler sur la route et un camion ne peut pas rouler sur des rails. Et si on faisait un véhicule capable de faire les deux ?
Cette idée folle, ce sont les ingénieurs de Mercedes qui l'ont eu, et ils ne se sont pas contenté d'en rêver, ils l'ont matérialisé. Le véhicule roule, il a été présenté au salon Innotrans à Berlin, et ses atouts sont nombreux par rapport à une locomotive. Dans les gares de triage en effet, il est assez fréquent qu'un train vienne garer des wagons sur une ligne à l'écart, et la motrice les y abandonne, car elle doit aller en tracter d'autres. C'est là que la trouvaille de Mercedes révèle tous ses avantages, avec une manœuvrabilité sans comparaison possible avec celle d'une grosse locomotive. Donc gain de temps, et économie de carburant. Et l'engin n'a besoin que de 5 mètres de rails au niveau du sol pour se mettre en position, n'importe quel passage à niveau peut convenir.

La base est un Unimog, soit un engin qui a déjà une excellente réputation auprès des professionnels (et si l'étoile de Mercedes a perdu de sa superbe, c'est justement parce que ses voitures n'ont pas la fiabilité des Unimog...). L'Unimog U 400 Road-Railer peut tracter 1000 tonnes sur des rails. La traction est aux 4 roues, et elle s'effectue par les pneus. Un essieu de petites roues métalliques descend hydrauliquement au contact des rails quand on met l'Unimog en configuration rail, mais il ne sert que pour le guidage. Il n'a pas besoin de faire plus car le contact du pneu sur le rail assure une très bonne traction.

Beaucoup d'équipements spéciaux sont disponibles, par exemple des moyens pour remettre sur rail des wagons déraillés, mais on trouve déjà en standard un système de freins pour les wagons remorqués jusqu'à 400 tonnes, et une transmission à 8 vitesses avant, et 8 vitesses arrières. Il est en effet possible de faire rouler l'Unimog aussi vite dans un sens que dans l'autre, et on peut même le piloter par une radio-commande. Cela pour permettre qu'une seule personne puisse opérer le train dans n'importe quel sens. Ainsi, si l'Unimog est est en tête de train et qu'il faut reculer, le conducteur n'a qu'à se tenir dans le wagon de queue, et il peut piloter le train par sa radiocommande. Pas besoin d'être deux.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; technologie