Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Enfin des taxis EURO-4 à Londres

Sam 21/10/2006   —   Pour les petits constructeurs, le respect d'une nouvelle norme anti-pollution est un véritable challenge. C'est le cas pour LTI, mais il l'a relevé.
LTI Vehicles est un constructeur automobile dont très peu de gens connaissent le nom. Le nom de l'unique modèle proposé par cette marque est tout aussi ignoré du grand public, TX4, mais pourtant, le monde entier connait cette voiture au nom inconnu, c'est le taxi anglais. Le british cab dont quelques 32.000 tournent (c'est le cas de le dire) tous les jours. Avec plus de 10 mois de retard, puisque la norme antipollution EURO-4 est entrée en vigueur au 01/01/2006, voici enfin une version de cette indémodable voiture à la page. C'est avec un nouveau moteur. L'ancien était un bloc Ford, une variante de celui qui équipe la Mondeo, le nouveau est italien, un VM, ou plutôt était italien, puisque VM est désormais contrôlé par Penske et DaimlerChrysler.

Quatre cylindres en ligne de 2.5 litres, et 16 soupapes avec injection par rampe commune, ce moteur a été choisi pour sa fiabilité, et sa facilité de maintenance. Il ne faut donc pas s'attendre à des rendements affolants, et d'ailleurs, avec 100 ch à 4000 tr/mn, et 240 Nm de couple à 1800 tr/mn, ce 2.5 litres est moins puissant qu'un 1.6 litres HDI de PSA. Mais quand on regarde les petites annonces, on voit souvent des taxis d'occasion avec plus de 500.000 km, avec encore une belle apparence et une mécanique qui tourne clairement. Le choix d'une très grande fiabilité s'est fait au détriment de la puissance pure, et aussi un peu de la consommation. Parce qu'avec une moyenne de 8 l/100 km en consommations normalisées (et 8,8 l pour le modèle avec la boite auto), le LTI TX4 ne battra aucun record pour un diesel de si faible puissance. On regrette (!) aussi l'absence de filtre à particules. Même si ce nouveau modèle rejette 40 % de particules en moins que l'ancien, c'est encore beaucoup trop. On rêverait de voir les chauffeurs de taxis de Londres rouler en Prius, mais la Toyota est très loin d'offrir la formidable habitabilité arrière d'un taxi anglais, ni sa maniabilité. Le taxi anglais tourne dans un cercle de 25 pieds, soit 7,62 m, aucune autre automobile ne sait faire aussi bien.

Il faut alors rêver d'un LTI SX4 avec une motorisation hybride, et bonne nouvelle, c'est à l'étude, même déjà en test. Le taxi à la norme EURO-4 est déjà un grand pas, mais il ne doit pas être le dernier. Le progrès ne s'arrête jamais !


Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; essence-diesel