Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Bientôt, l'hydrogène abordable

Lun 02/07/2007   —   Des anglais développent une technologie qui permet la production et la consommation d'hydrogène par tout un chacun, dans la voiture de tout un chacun.
On rêve devant les voitures à pile à combustible (PAC), et c'est tout ce qu'on peut faire aussi longtemps qu'elles seront des prototypes faits à la main, et qui valent des millions. L'économie de l'hydrogène dont on parle pour le futur n'est pas cela. Elle doit être pour tout le monde, avec les moyens de chacun. Mais comment produire l'hydrogène à bon prix sans recourir à une énorme usine à gaz, et dans quelle voiture courante l'utiliser, ITM Power a réponse à ces 2 questions. Spécialiste anglais de l'hydrogène, cette entreprise a développée un électrolyseur de petite taille. Il fonctionne avec un courant de 10 kW, en 230 V. Suffisament compact pour être installé dans le garage individuel d'une maison, l'idée est de s'en servir la nuit, en profitant du tarif réduit de l'électricité. On dort, et pendant ce temps, la machine fabrique de l'hydrogène et fait le plein de la voiture.

Cela semble très avantageux, mais la recherche d'un coût abordable a bridée les performances. L'électrolyseur d'ITM Power ne sort de l'hydrogène qu'à 75 bars, quand on trouve sur le marché des modèles qui sortent le gaz à 200 bars de pression. Mais c'est vrai qu'ils sont chers. Et on ne s'en contente pas pourtant, puisqu'on rajoute un compresseur derrière, pour amener l'hydrogène à 350, voire 700 bars, dans le réservoir de l'auto. C'est avec un réservoir de 700 bars, et une PAC à hautes performances qu'un Chevrolet Sequel a parcouru 482 km. Sans compression supplémentaire, la voiture modifiée par ITM Power stocke son hydrogène à 75 bars, ce qui suppose un réservoir volumineux, avec une autonomie d'autant plus réduite que cet hydrogène n'est pas employé par une PAC, mais un classique moteur à combustion interne, modifié au moindre coût pour accepter l'hydrogène.

ITM Power a fait ses tests avec une Ford Focus 2 litres essence, bivalente, avec un réservoir d'hydrogène dont ils ne précisent pas le volume, l'auto a roulée un peu plus de 40 km à l'hydrogène avant de devoir passer à l'essence. On suppose une grosse perte de puissance à l'hydrogène avec un moteur modifié simplement, mais on retient que pendant ces 40 km, la Focus a roulée sans rejeter de CO2. Il n'y en a pas eu non plus lors de la production de l'hydrogène, et il y en peut-être eu en amont lors de la production de l'électricité, mais on voit un potentiel. ITM Power prévoit des démonstrations publiques de sa technologie, et l'entreprise a aussi un programme très prometteur de PAC à coût raisonnable. La PAC reste la solution la plus avantageuse en terme de rendement, mais sans attendre la production en grande série qui la rendra abordable, les solutions d'ITM Power permettent sur une petite distance un fonctionnement sans CO2 de nos voitures d'aujourd'hui, c'est déjà beaucoup.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; hydrogene-combustion-interne ; carburant-energie