Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Evènement ! La Blue Car arrivera en 2009

Lun 24/12/2007   —   Vous aviez demandé une voiture électrique pour Noël ? Réjouissez-vous, la Bolloré Blue Car sera disponible sous quelques 18 mois. Mis à jour.
C'était l'hypothèse la plus vraisemblable. Après avoir développé plusieurs prototypes roulants, et obtenu leur homologation, le groupe Bolloré, qui n'est pas constructeur automobile, n'avait que 2 alternatives. Soit vendre son projet à un constructeur, soit en organiser la production chez un sous-traitant avec qui il s'associerait. Le constructeur automobile moyen n'ayant que peu d'intérêt pour les projets d'un outsider, Bolloré s'est associé avec Pininfarina. Le célèbre carrossier italien n'est en effet pas que cela, il est un vrai constructeur automobile. C'était lui, par exemple, qui avait fabriqué les coupés 406 pour le compte de Peugeot. Qu'il s'associe avec Bolloré n'est pas une surprise, puisque c'était déjà lui, ou plus précisément sa filiale française, qui avait réalisé les prototypes de la Blue Car.

De plus, Pininfarina connait déjà la voiture électrique. On se souvient de son très intelligent prototype Metrocubo de 1999 (ci-contre, à droite), même si ce sera la première fois qu'il en produira une en série. Cette production démarrera en 2009, en Italie, en même temps que la production des batteries Lithium Métal Polymère, qui sera elle à Ergué-Gabéric (Finistère) et au Canada. La version de série de la Blue Car sera disponible à la commande juste avant Noël 2008, pour des livraisons à l'été 2009. Mais elle ne s'appellera peut-être plus Blue Car (?), et son design (intérieur notamment) aussi pourrait évoluer, du moins par rapport à la version présentée au dernier salon de Genève.

Ce qu'on sait qui est figé par contre, est la définition de l'auto. C'est celle d'une pure voiture électrique sur batteries, idéalement conçue pour la ville, où elle aura une autonomie supérieure à 200 km, mais qui permettra malgré tout des escapades au dehors grâce à une vitesse de pointe fixée à 130 km/h. Les batteries se rechargent en 5 heures environ sur une prise de courant normale, et Bolloré étonne : il indique déjà une idée du prix. 500 euros par mois. Sans indication de durée cependant. C'est plus cher qu'une Clio, mais la douceur d'une propulsion électrique est incomparable, et le budget entretien/carburant est très nettement à l'avantage de l'électrique. Le constructeur prévoit une production de 4000 autos en 2010, et 10 000 en 2012, des cadences qui sont susceptibles d'être rapidement accrues, si la demande est forte comme nous l'espérons.

ADDENDUM/CORRECTIF : la voiture produite par ce partenariat entre Bolloré et Pininfarina pourrait être une auto totalement différente de la Blue Car présentée sur cette page, dont elle ne reprendrait que la motorisation, mais avec un design tout autre. Plus d'informations l'année prochaine.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Bollore-Bluecar ; voiture-electrique