Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Subaru va jouer électrique, et diesel

Sam 29/12/2007   —   Cela fait plusieurs années que Subaru présente des prototypes de voitures électriques, le constructeur aimerait passer la vitesse supérieure.
Il s'agit toujours de la même voiture, la R1 électrique (R1e) de 2005, mais plusieurs fois améliorée depuis sa présentation initiale. Quelques voitures sont entrées en test chez un producteur d'électricité, nous avons aussi appris qu'un exemplaire avait été confié à la préfecture de Kanagawa (lien vers un site japonais). En tout, 40 voitures sont aujourd'hui en test auprès de clients professionnels (on en attendait plus que cela, le programme a pris du retard ?), qui peuvent se permettre de considérer le prix de vente de l'auto avec une certaine distance. Mais le constructeur réfléchit à accroître les cadences, il envisage de produire 100 R1e en 2009, et d'ici 2012, avec la baisse prévisible du coût des batteries du fait de leur production accrue, la voiture ne vaudrait plus que 2 millions de yens (le double du prix d'une Toyota Yaris de base au Japon), et seulement 1,5 millions de yens en 2015 (1,5 fois le prix de la Yaris de base).

C'est ce qu'a expliqué Ikuo Mori, le président de Fuji Heavy Industries (le groupe qui possède le constructeur auto Subaru) dans son discours de fin d'année, avec l'idée que Subaru croit en l'électrique, et qu'il continuera à le développer. Pour le futur immédiat cependant, soit 2008, la grande nouveauté est l'arrivée du diesel, qui devrait enfin permettre à Subaru de décoller en Europe. Ce nouveau moteur, toujours Boxer, rejetterait quelques 25 % de CO2 de moins que son équivalent à essence, il serait aussi très silencieux et propre, ce qui lui permettra dans la décennie prochaine d'être également proposé sur les marchés américains et japonais.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Subaru ; voiture-electrique ; essence-diesel