Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Bilan chiffré 2008, voitures hybrides, électriques et écologiques

Ven 09/01/2009   —   Les effets du bonus-malus sont réjouissants, mais la propulsion électrique ne progresse guère.
Il s'est vendu l'année dernière en France 2 050 289 voitures particulières. C'est 0,7 % de moins qu'en 2007, donc peu de différence en apparence, mais dans le détail, les changements sont conséquents. Les spécialistes des gros tout-terrain ont vu leur vente chuter de manière brutale. De 2007 à 2008, SsangYong est en baisse de 85 %, Land Rover de 57 %, Jeep et Mitsubishi de 53 %, Hyundai de 31 %. La situation est dramatique pour certains concessionnaires, et le luxe n'est pas épargné. Porsche baisse de 43 %, Cadillac de 46 % et Bentley de 40 %. A l'inverse, les fabricants de petites voitures modernes se frottent les mains : Fiat est en hausse de 38 %, Mini de 18 % et Smart de 7,5 %. On disait il y a 3 ans que Smart allait faire faillite, il s'est vendu en 2008 plus de petites Fortwo (8 669 autos), que Peugeot Citroën n'ont vendu de C-Crosser (2 260) et de 4007 (2 694), ou Renault de Koleos (6 023) ou d'Espace (7 912). Personne n'aurait pensé cela il y a 2 ans, et c'est là qu'on mesure les effets du bonus-malus avec celui de la hausse considérable du prix du pétrole l'été dernier. Les voitures qui rejettent beaucoup de CO2 sont sur le déclin, les modèles les plus vertueux ont le vent en poupe. Tant mieux. Les hybrides ?

Ventes en France en 2008 :

Toyota Prius : 6 554
Honda Civic hybride : 1 061*
Lexus RX400h : 1 313
Lexus GS450h : 139
Lexus LS600h : 70

Soit un total de 9 137 autos.

Avec un choix de 5 modèles, et 8 années de présence sur le marché français, la technologie hybride ne représente toujours pas 0,5 % des ventes, c'est bien peu. A notre humble avis, nous pensons que cette pénétration encore si faible tient à ce que sur le papier, l'hybride ne fasse pas la différence. Pour la badaud qui ne connait rien en effet, la comparaison entre une Toyota Prius (170 km/h, 0 à 100 km/h en 10.9 s, 4,3 l/100 km et 104 g/km de CO2), et une banale Citroën C4 HDI FAP 110 ch (192 km/h, 0 à 100 km/h en 11.2 s, 4,7 l/100 km et 119 g/km de CO2), ne donne pas l'hybride gagnant de manière prépondérante. Il faut essayer les voitures, et là, la douceur de fonctionnement de la Prius fait la différence. Pour que la valeur ajoutée de l'hybride fasse aussi la différence sur le papier, nous appellons à la sortie d'une voiture qui existerait en version standard, et hybride, avec le même moteur à combustion. La seule différence serait l'hybridation, et celui qui n'y connait rien pourrait ainsi voir immédiatement, ce que cette technologie apporte. 20 % de CO2 en moins ? Sans cela, il y aura toujours un petit côté franchir le Rubicon à acheter une voiture hybride. Ce serait plus facile avec un avantage déterminant comme la faculté de recharger à son domicile, ce que promet l'hybride rechargeable. 50 km d'autonomie sans consommer d'essence, voilà un argument qui n'a pas besoin d'explications. Il y aura 4 nouvelles voitures hybrides commercialisées en France en 2009 (à voir bientôt sur ce site), mais la technologie ne représentera toujours pas 1 % des ventes...

Du côté des voitures électriques, après de multiples mails et coups de fil (!), nous n'avons pu trouver que 2 voitures électriques neuves vendues en France en 2008. Ce sont des Porter (ci-dessus à droite), normalement des véhicules utilitaires, mais que l'importateur Newteon propose aussi dans une version équipée d'une banquette arrière. Ce devient alors une voiture particulière, pas très fun, mais qui peut s'avérer suffisante pour emmener les enfants à l'école ou aller au supermarché, sans émettre un seul gramme de CO2. L'utilitaire électrique se vend beaucoup mieux, chez Newteon donc (exemple de Cannes), mais aussi chez Goupil pour les engins spécialisés. Plusieurs voiturettes électriques sont également sur le marché, comme les Matra-G.E.M., mais l'automobiliste moyen ne peut envisager de remplacer sa voiture par l'une d'elles. Alors comme aurait dit M. de La Palisse, tant qu'il n'y aura pas de vraies voitures électriques à vendre, il ne s'en vendra pas.

*Cumul France métropolitaine + Andorre + Monaco + D.O.M.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : toutes-les-marques ; commerce-distribution