Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Unique : j'ai roulé en Venturi Volage

Lun 29/03/2010   —   Ce n'est pas la voiture de demain, mais celle d'après demain.
Venturi Volage
La portière se lève, en élytre comme sur une Lamborghini, et cela donne tout de suite le sentiment dramatique qu'il ne s'agit pas d'une voiture normale. Comme si les formes creusées de la carrosserie, faisant croire à l'absence de toute mécanique, ne suffisaient pas. Mais l'intérieur est encore plus fort, intimidant même. C'est la fibre de carbone qui impressionne. On en voit de plus en plus souvent, des petites pièces ajoutées dans l'habitacle pour faire joli. Mais cela n'a rien à voir avec la Volage où tout est en carbone ! Coque et panneaux de carrosserie. Il y a certes du cuir tendu sur le dessus de la planche de bord, et une petite moquette au plancher, mais en-dessous, tout, que ce soit la très haute console centrale (elle cache des batteries), ou le repose-pieds et la planche de bord, est en carbone. De la fibre avec une finition parfaite, parfaitement régulière et faussement brillante comme seule la vraie fibre de carbone l'est. C'est un matériau brut, mais cela n'a rien à voir avec une voiture qui n'aurait ni moquette, ni garniture, et où le métal serait apparent. La fibre de carbone est une matière de tout autre nature. Le toucher aussi est particulier, ce n'est pas froid comme le métal. A noter enfin, l'absence de tout raccord visible. La console centrale et le plancher sont d'un seul tenant.

Reste que la Venturi Volage n'est pas une voiture essayable. C'est encore un prototype, qui plus est unique. J'aurais juste effectué une promenade d'un quart d'heure en passager, mais aucun autre journaliste n'a jamais eu ce privilège, je remercie alors chaleureusement toute l'équipe Venturi pour m'avoir donné cette opportunité.

Venturi Volage
Occasion unique dans tous les sens du terme, parce que cette voiture n'a vraiment rien à voir avec aucune autre. A aucun moment, je n'ai entendu le moteur. Alors que même à 30 km/h dans une Prius, on entend le moteur électrique. C'est différent ici, avec les moteurs dans les roues. Ils sont plus lointains, presqu'en dehors de la carrosserie. La suspension aussi, est dans les roues, et il faudrait faire un véritable un essai pour confirmer, mais la caisse bouge très peu. Tout semble ultra rigide dans cette voiture, mais pas inconfortable, et c'est finalement assez logique vu les performances. Bref, étonnante dans ses caractéristiques, la Volage est tout aussi étonnante dans les sensations qu'elle prodigue à ses occupants. Nous espérons que Venturi parviendra à en compléter le développement pour en faire un modèle de série. Même si nous voyons clairement que ce ne sera jamais une voiture abordable. La meilleure nouvelle de cet essai n'avait pourtant rien à voir avec la Volage, elle est dans le fait que le constructeur monégasque est en train de devenir un vrai constructeur. On peut dire qu'il l'était déjà, mais il ne faisait que des voitures exceptionnelles, à l'unité et la main. Tout a changé avec la commande de la Poste. Citroën va aussi vendre très bientôt des Berlingo électriques motorisés par Venturi, et pour cela, le constructeur se dote d'un outil industriel. Nous pensons bien en reparler prochainement...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Venturi ; voiture-electrique ; hautes-performances







Dernières actualités de l'écologie automobile :


25-08-2019 — Dans la Tesla Model 3, des batteries coréennes comme dans une Zoé — Un leadership qui s'accroît.

24-08-2019 — Voiture électrique de rallye : Opel va le faire — Avec la Corsa-e.

23-08-2019 — Pollution de l'air : Norilsk, toujours le pire du pire — Là où le monde ne regarde pas.

23-08-2019 — 45, le coupé anniversaire de Hyundai — Une maturité qui n'a rien à envier aux anciens.

22-08-2019 — L'échappement court, Mercedes innove pour ses hybrides rechargeables — Plus d'autonomie !

21-08-2019 — 405 km d'autonomie pour le monospace électrique Mercedes EQV — Batterie de 100 kWh.

20-08-2019 — Test d'endurance à Nardo pour la Porsche Taycan électrique — Résultats conformes aux attentes.

18-08-2019 — Tous les constructeurs peuvent faire des voitures électriques — Tout est disponible.

17-08-2019 — Les 2 premiers Freightliner eCascadia ont été livrés — Le camion américain zéro émission.

16-08-2019 — ZF parviendra t-il à imposer sa boite de vitesses pour électriques ? — Besoin de convaincre.

15-08-2019 — Volkswagen T-Roc Cabriolet : future star de l'été — Elle a de qui tenir !

14-08-2019 — Gadget ? Le Porsche Cayenne Turbo S E-Hybrid — La cerise sur le gâteau ?

13-08-2019 — Mois d'août : les batteries en croissance chez BMW — La 225xe encore plus hybride rechargeable.

12-08-2019 — Autobus électriques : l'énorme challenge — L'exemple de Mannheim avec Mercedes.



Nos derniers essais :


Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
— Espèce sportive toute mécanique à protéger.

Ford ; essence-diesel
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
— Toujours un bijou de technologie.

BMWi ; voiture-electrique
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
— Elle consomme moins qu'une hybride !

Peugeot ; faible-consommation
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
— La petite Lexus qu'on attendait.

Lexus ; voitures-hybrides
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
— Essai détaillé d'une petite qui joue de sa légèreté.

Suzuki ; voitures-hybrides
Ford Mondeo SW Hybride
Ford Mondeo SW Hybride
— Toujours la meilleure motorisation.

Ford ; voitures-hybrides
Volkswagen Polo TDI 95 ch DSG
Volkswagen Polo TDI 95 ch DSG
— Essai détaillé, pour les gros rouleurs.

Volkswagen ; faible-consommation
Toyota RAV4 2WD Hybride 218 ch
Toyota RAV4 2WD Hybride 218 ch
— Essai détaillé, presqu'un sans faute.

Toyota ; voitures-hybrides
Renault Espace BluedCi 200 EDC Initiale Paris
Renault Espace BluedCi 200 EDC Initiale Paris
— Essai détaillé, est-ce le dernier ?

Renault ; essence-diesel