Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

Venturi Volage, la carrosserie ne cache que les batteries, pas les moteurs...

... Ni les suspensions.

L'évolution de l'automobile se fait parfois à petits pas, parfois par bonds. Les systèmes Stop & Start sont un exemple de petit progrès, un grand étant le système Hybrid Synergy Drive de la Toyota Prius. Cette Venturi Volage est dans la seconde catégorie. Et pas par rapport à une voiture classique, mais par rapport à la Venturi Fetish, qui était déjà très innovante avec sa coque en carbone et ses batteries Lithium-Ion. La Volage reprend ces 2 solutions, mais elle va beaucoup plus loin. Elle conserve pourtant un air de famille avec la Fetish.

Le designer est toujours Sacha Lakic, qui a déjà signé la Fetish, il présente ici une auto qui est à nos yeux plus aboutie, et surtout beaucoup plus complexe. Un roadster comme la Fetish est par définition une auto simpliste, mais il n'y a rien de simple dans cette Volage. Et pas grand chose de droit non plus, sinon l'arrière, réellement innovant. On connaissait les arrières tronqués net juste après la roue, voici le premier arrière tronqué avant l'extremité de la roue ! Ceci est du jamais vu. Les roues arrières sont carénées, et les extremités de la carrosserie sont formés par ce qui a fonction fonction de garde-boue, mais...

Entre les roues, on cherche... Un pont, un essieu... Et on ne voit rien. Des ressorts alors, mais... Il n'y en a pas non plus. Sacha Lakic explique que : « Le vide fait partie du style Volage ; elle a été dessinée par soustraction ». Nous sommes d'accord, mais il y a forcément un truc, et il vient de chez Michelin. Le manufacturier de pneumatiques est, on le sait, un expert des liaisons au sol. Il est ici associé à Venturi, et lui a fourni une nouvelle version de sa fameuse Active Wheel. Nous en avions vu une première version sur le prototype Hy-Light, (un véhicule de recherches fait par Michelin lui-même), voici la nouvelle génération, elle est plus puissante.

L'Active Wheel, c'est le mariage de 2 technologies. La première, sur laquelle tous les constructeurs travaillent est le moteur-roue. Il y en avait par exemple sur les concepts Citroën C-Metisse, ou Toyota Fine X. Mais là où Michelin va plus loin, est qu'il loge aussi dans la roue un mécanisme de suspension complet. Avec cela, le talent de Venturi fut d'exploiter cette technologie qui ouvre des opportunités inédites dans le domaine du style. Le moteur de propulsion fournit la puissance de 55 kW, et un couple de 58 Nm, des chiffres qu'il faut multiplier par 4, puisque les 4 roues sont des Active Wheel. Cela nous fait 220 kW, soit quasiment 300 ch. Sans aucune perte du fait de la transmission, les accélérations doivent décoiffer !

Venturi annonce d'ailleurs que le 0 à 100 km/h est une formalité accomplie en 5 secondes, nous aurions pensé moins. Car l'auto est remarquablement légère, elle ne fait que 1075 kg, une valeur excellente pour un véhicule qui possède 350 kg de batteries. Ce sont des Lithium Polymère, un pack d'une capacité de 45 kWh, à refroidissement liquide, et il est prévu pour supporter plus de 1500 cycles, l'un permettant de parcourir 320 km à la vitesse stabilisée de 90 km/h. Pour ce qui est de la recharge, elle s'effectue en 8 heures sur une prise standard avec le chargeur intégré, et il est possible d'équiper son garage d'un booster qui réduira ce temps de moitié.

Première voiture au monde à posséder les Active Wheel de Michelin, la Venturi Volage est au-delà de toute la concurrence. Elle repositionne Venturi au sommet de la technologie, loin devant Tesla qui en est encore à modifier des voitures essence pour les adapter à la propulsion électrique. 100 % originale comme la Fetish, la Volage sera construite à l'unité, à la main à Monaco, mais pas tout de suite. Car dans l'immédiat la priorité de Venturi est l'industrialisation de la production de l'Eclectic, en France. Voiture de rêve par son prix et son architecture, la Volage est aujourd'hui une formidable esquisse de la voiture de demain, totalement affranchie de toutes les contraintes habituelles, de style ou techniques. C'est plus que de l'innovation, c'est une libération. Volage ? Parce qu'elle vole au dessus des règles établies.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


03-02-2023 — Stellantis avec Engie pour vendre des solutions de mobilité hydrogène — Accord gagnant-gagnant.

03-02-2023 — Nissan Max Out, un roadster électrique craquant — Un look pour redynamiser Nissan.

02-02-2023 — Un record de drift sur glace pour la Skoda Enyaq — Il ne fallait pas avoir froid aux yeux.

02-02-2023 — Les électriques ont 12 % du marché en Europe — Plus d'un million et demi de voitures.

01-02-2023 — Mustang Mach E : prix en baisse aux Etats-Unis — La compétition est commencée.

01-02-2023 — Les énergies renouvelables ont battu le gaz naturel en Europe — Une victoire attendue.

01-02-2023 — Mercedes GLE : surtout avec des 4 cylindres — Nouvelle phase de downsizing.

31-01-2023 — Activesphere, Audi invente le crossover pick-up — Une idée à creuser.

31-01-2023 — Peugeot : des ventes divisées par 2 ! — Le covid, la pénurie de semi-conducteurs...

30-01-2023 — Après l'échec logique de la Lightyear 0, la 2 sous de meilleurs auspices — Mais la partie n'est pas gagnée.

29-01-2023 — Peugeot e-3008 : 700 km d'autonomie avec une batterie de 104 kWh — Choix de batteries, choix de moteurs.

28-01-2023 — Stellantis va lancer l'hybride en grand, d'abord chez Peugeot — Le projet E-Lion commence par l'hybride.



Nos derniers essais :


Peugeot 308 SW Plug-in Hybrid 180 ch - Essai détaillé - Opération séduction réussie
Peugeot 308 SW Plug-in Hybrid 180 ch - Essai détaillé - Opération séduction réussie
— A condition de recharger toutes les nuits.

Peugeot ; voiture-hybride-rechargeable
Suzuki S-Cross Dualjet Hybrid - Prise en mains
Suzuki S-Cross Dualjet Hybrid - Prise en mains
— Un full-hybride pas assez full ?

Suzuki ; voiture-hybride
Essai détaillé : Renault Megane E-Tech 220 ch 60 kWh
Essai détaillé : Renault Megane E-Tech 220 ch 60 kWh
— Record de sobriété pour une quasi sportive.

Renault-ZE ; voiture-electrique
Essai détaillé : MG ZS EV 70 kWh
Essai détaillé : MG ZS EV 70 kWh
— Une championne du rapport prix/prestations.

MG ; voiture-electrique
Essai détaillé : Skoda Enyaq iV 80
Essai détaillé : Skoda Enyaq iV 80
— Une tchèque électrique au meilleur niveau.

Skoda ; voiture-electrique
Prise en mains : Ford e-Transit
Prise en mains : Ford e-Transit
— La révolution du fourgon électrique est en marche.

Ford ; utilitaire-leger
Essai détaillé : Renault Captur E-Tech hybride
Essai détaillé : Renault Captur E-Tech hybride
— Au niveau de Toyota pour le rendement.

Renault ; voiture-hybride
Essai détaillé : Citroën ë-C4
Essai détaillé : Citroën ë-C4
— Originale et confortable, une vraie Citroën.

Citroen ; voiture-electrique
Essai détaillé : Suzuki Vitara hybride
Essai détaillé : Suzuki Vitara hybride
— Vrai hybride, vrai 4x4 mais toujours abordable.

Suzuki ; voiture-hybride