Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Hybrides rechargeables : le grand départ

Mer 28/04/2010   —   Avec déjà 25 Toyota Prius à Strasbourg, et EDF en première ligne.
Toyota hybride plug-in rechargeableToyota hybride plug-in rechargeableC'est parti ! Depuis le temps que nous présentons les voitures hybrides rechergables comme des véhicules du futur, nous sommes heureux d'annoncer qu'elles constituent le présent à Strasbourg. 25 voitures ont déjà été livrées, et il y en aura 100 en tout. Des autos qui sont, et qui resteront, la propriété de Toyota France, mais qui ont été louées pour 3 ans, à la mairie de Strasbourg, ainsi qu'aux différents partenaires du projet. Cette opération est un premier pas important vers la mobilité électrique, puisqu'en sus de la mise en service des autos, il comprend l'installation de plus de 150 bornes de recharge. Certaines sont dans les parkings privés des partenaires du projet, et d'autres sur la voie publique. Il s'agit de bornes intelligentes, on peut dire aussi malignes, qui ne se contentent pas de fournir de l'électricité, il y a aussi un échange de données entre la voiture et la prise. « L'objectif est de rendre possible l'identification de la voiture, et à terme, la facturation de l'énergie consommée ». Bon point, l'opération est franco-allemande, avec des bornes de recharge non seulement dans l'agglomération française de Strasbourg, mais jusqu'à Offenburg, en Allemagne.

Toyota hybride plug-in rechargeableEDF est le maitre d'œuvre du projet de part et d'autre de la frontière, c'est lui qui centralisera toutes les données, qu'il recueillera en permanence puisque chaque borne est dotée d'un modem 3G pour communiquer avec la tête du réseau. EDF pourra ainsi étudier les comportements et pratiques des utilisateurs, identifier les améliorations à apporter à l’avenir quant à la recharge et à l’infrastructure, et bien sûr modéliser les gains financiers et écologiques à l’usage. On imagine cependant déjà une réserve de la part des usagers : la faible autonomie en mode électrique. Elle n'est en effet que de 20 km. Suffisant d'après les statistiques, puisque 99 % des trajets urbains font moins de 20 km. Mais ce risque de devenir une corvée si pour profiter pleinement de la traction électrique, il faudra brancher l'auto après chaque petit trajet (la recharge dure 1 h 30), à chaque fois qu'on se gare. Une plus grande liberté de mouvement serait appréciable, heureusement la Prius l'offre, puisque sa fonctionnalité hybride est intacte derrière la batterie de plus grande capacité.

Le plus grand risque de l'opération est là, que les conducteurs ne rechargent pas aussi souvent qu'ils le pourraient, parce que la Prius est très satisfaisante en usage hybride standard.
Toyota hybride plug-in rechargeable

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota-Prius ; voitures-hybrides-rechargeables