Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Infiniti : toujours aussi néfaste pour l'Europe

Mar 20/07/2010   —   Les nouveaux EX et FX diesel n'améliorent pas le triste sort de la marque japonaise.
Infiniti EX
La compétition est habituellement une bonne chose, quand elle permet à une jeune entreprise talentueuse de battre les vieilles sociétés qui se sont endormies sur leurs lauriers. La jeune entreprise est ici Infiniti, et elle entend concurrencer les plus belles marques allemandes sur le segment des gros 4x4 de luxe. Ces véhicules se vendent très majoritairement avec une motorisation diesel, et celui d'Infiniti est un V6 de 3 litres, de 238 ch et 550 Nm de couple. Il est disponible dans 2 autos, l'EX (photo de gauche), et le FX (photo de droite) qui est un peu plus gros (et aussi plus lourd).

Infiniti FX
L'EX a une consommation moyenne de 8,5 l/100 km, et rejette 224 g/km de CO2, le FX consomme 9,0 l/100 km, et ses émissions de CO2 sont de 238 g/km. Malheureusement pour eux, les modèles allemands équivalents font mieux. Un Audi Q7 3.0 TDI quattro, pourtant plus gros, consomme en moyenne 7,4 l/100 km, avec des rejets de 195 g/km de CO2. Et un BMW X5 xDrive30d a exactement les mêmes valeurs. La situation de la marque Infiniti n'est pas meilleure dans le domaine des berlines plus classiques. Son modèle M37 (photo ci-dessous) possède un V6 essence de 3,7 litres.

Infiniti M37
Cette M37 a une consommation moyenne de 10,2 l/100 km, avec des rejets de CO2 de 235 g/km. La BMW 535i comparable, et qu'Infiniti cherche précisément à concurrencer, a des accélérations un peu meilleures (6,0 s contre 6,2 s pour passer de 0 à 100 km/h), mais elle ne consomme que 8,5 l/100 km, avec des rejets de CO2 de 199 g/km. Autrement dit, non seulement les Infiniti sont des voitures très nettement plus polluantes que l'européenne moyenne, qui en 2010 rejettera moins de 150 g/km de CO2, mais en plus les Infiniti rejettent 20 % de CO2 de plus que les européennes comparables ! Nous louons l'importation de la Prius, qui vient secouer l'industrie européenne, mais quel est l'intérêt des voitures Infiniti en Europe ?

Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Infiniti ; essence-diesel