Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

BYD a présenté son autobus électrique K9

Lun 25/10/2010   —   Cette fois, l'Europe a définitivement perdu.
Warren Buffet et l'autobus BYD K9C'est en présence du milliardaire américain Warren Buffet, son investisseur le plus médiatique, que le constructeur chinois BYD a lancé officiellement son autobus électrique K9. Un autobus de 12 mètres, avec 3 portes, c'est un véhicule électrique sur batteries.

Reprenant la technologie des batteries au fer du constructeur chinois, ce BYD K9 est annoncé avec une autonomie de 305 km, avec une vitesse de pointe de 70 km/h. Ce qui serait plus que satisfaisant pour une majorité d'autobus urbains en Europe. On s'émerveillera de ce qu'il possède des moteur-roues, et que son toit soit recouvert de cellules photovoltaïques. Détail appréciable, l'autonomie de 305 km est donnée sans l'apport fourni par les capteurs solaires du toit.

Dans la grande tradition chinoise du ça marche, vous n'avez pas besoin de poser des questions, aucune caractéristique chiffrée de ce K9 n'est dévoilé, sinon peut-être aux clients, et il y en a. BYD a en effet signé ce même jour un contrat avec le gouvernement de Hunan pour 1000 autobus. Le montant de ce contrat n'a évidemment pas été révélé, et tout le monde s'interroge, tant il est difficile d'avoir la plus vague idée du montant demandé...

BYD voit pourtant déjà beaucoup plus loin que cette première commande. Son usine lui permettra de fabriquer plusieurs milliers d'autobus électriques chaque année, et il faut situer cela en sachant qu'un leader européen, Irisbus/Iveco, vend en Europe environ 5000 autobus/autocars par an. C'est dire que même si un fabricant européen commençait la production d'autobus électriques demain matin, ses cadences de production, donc ses économies d'échelle, seront très inférieures à celles du fabricant chinois.


Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : BYD ; transports-en-commun