Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Le nouveau 4 cylindres turbo essence de BMW

Mer 19/01/2011   —   Il y en a qui vont se réjouir, peut-être un peu trop vite.
BMW X1Ce moteur est totalement nouveau, et BMW a choisi de le placer en premier sous le capot de son X1. Ce nouveau modèle portera le nom de X1 xDrive 28i, soit le nom d'un modèle qui est déjà au catalogue, et que donc il remplace. Le fait important est que l'X1 xDrive 28i possède aujourd'hui un 6 cylindres, et que BMW met à sa place un 4 cylindres. Nous ne sommes pas contre le downsizing, mais quand on connait le velouté des 6 cylindres BMW, on imagine difficilement pouvoir retrouver ce même agrément sur un 4 cylindres. La puissance sera pourtant au rendez-vous. Ce nouveau 2 litres ne sort pas moins de 245 ch. Toute la panoplie des dernières technologies est employée. Injection directe haute pression, turbocompresseur Twin-Scroll, levée entièrement variable des soupapes Valvetronic, calage entièrement variable des arbres à cames double Vanos : tout le savoir de BMW est dans ce 4 cylindres.

BMW X1Mais ceux qui détestent les diesels parce qu'ils tournent à des régimes de tracteur, et apprécient les moteurs essence pour leur aptitude à monter dans les tours, risquent d'être déçus. Le couple maximal de 350 Nm est atteint au régime ultra-tranquille de 1250 tr/mn. Quant à la puissance maxi, elle est à 5000 tr/mn. Avec une vitesse de pointe de 240 km/h, et le km départ arrêté parcouru en 26,1 secondes cependant, personne ne pourra se plaindre des performances chiffrées. Quant à la consommation, elle est à la même valeur moyenne avec la boite mécanique à 6 rapports, ou l'automatique à 8 rapports : 7,9 l/100 km, avec des rejets de CO2 de 183 g/km. C'est donc nettement mieux que l'ancien 6 cylindres, qui était à 219 g/km. Le progrès est réel, mais il y en avait peut-être qui s'attendaient à encore mieux.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : BMW ; essence-diesel