Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Ferrari Four : une limousine américaine à traction intégrale

Sam 22/01/2011   —   Avec plusieurs surprises que les clients vont adorer.
Ferrari FourFerrari FourPour beaucoup de Ferraristes, les Ferrari à 4 places sont considérérés comme américaines. Par opposition aux Ferrari normales, qui n'ont que 2 places. Ce nouveau modèle ne contredira pas cette réputation, elle s'appelle FF, pour Ferrari Four. Sans doute que FQ ne sonnait pas bien, mais nous aurions pourtant beaucoup préféré que cette voiture s'appelle Ferrari Quattro ! Le Four a cependant un double sens, puisqu'il ne signifie pas seulement que l'auto est une 4 places, mais aussi qu'elle est une 4 roues motrices. C'est donc la réponse de Ferrari à Audi, qui a quasi-généralisé la transmission intégrale chez Lamborghini. Première Ferrari à 4 roues motrices, elle emploie une technologie inédite, que Ferrari dit plus légère que les systèmes employés par la concurrence, alors qu'il est pourtant capable de faire varier en permanence le couple transmis à chaque roue, mais dont le constructeur ne révèle aucun détail. Sinon que les pièces proviennent de chez Carraro, le fabricant de transmissions pour tracteurs.

Ferrari FourCôté moteur, nous sommes face à un nouveau V12, qui gagne encore en cylindrée, pour atteindre les 6,3 litres. La puissance atteint la valeur étonnante de 660 chevaux à 8000 tr/mn, et le couple 683 Nm à 6000 tr/mn. Derrière, la boite est accolée au pont arrière. Fournie par Getrag, c'est une boite à double embrayage et 7 rapports. Comme on peut s'en douter, les performances sont exceptionnelles. Il ne faut que 3,7 secondes pour atteindre les 100 km/h départ arrêté, et la vitesse maxi est de 335 km/h. La meilleure nouvelle étant qu'en dépit des spécifications accrues, le poids serait en baisse de 50 kg par rapport au modèle précédent, la 612. Grâce à cette masse maitrisée, et surtout un moteur V12 à injection directe, la consommation serait en baisse. Du moins dans les chiffres officiels, avec un progrès très conséquent puisque la moyenne, par rapport aux 20,5 l/100 km de la 612, descend à 15,4 l/100 km.
Ferrari FourIl reste qu'en rejetant 360 g/km de CO2, cette Ferrari FF ne réjouira aucun écologiste. Mais plutôt que de l'interdire et de briser le rêve, Ferrari ne pourrait-il associer cette auto à un mécanisme de compensation carbone ? Vu que Ferrari a doté cette FF d'une carrosserie de break de chasse, ce qui constitue là aussi une première pour une Ferrari de série, cela aiderait bien.

Mais à côté de ses 4 places et de sa transmission intégrale, nous signalons que cette Ferrari FF possède le plus long empattement qu'on ait jamais vu sur une Ferrari. Il est aussi long que celui d'une limousine Mercedes classe S ! Les Ferraristes n'ont pas fini de qualifier cette voiture d'américaine...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ferrari-Maserati ; hautes-performances