Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

BYD E6 : l'insécurité des électriques chinoises

Mer 30/05/2012   —   Le pourquoi de leur non-commercialisation en Europe ?
BYD E6 accident avec Nissan GTR à ShenzhenVoici un accident de la circulation peu courant, puisqu'il associe une Nissan GTR avec une voiture électrique BYD E6. Cela s'est passé en Chine, à Shenzhen. D'après les informations recueillies sur les sites chinois, nous comprenons qu'une Nissan GTR, roulant probablement au-delà de la vitesse autorisée, voulant doubler, a tapé à l'avant droit dans l'arrière gauche d'un taxi BYD E6. La Nissan, ou la BYD, aurait ensuite rebondi pour impliquer un troisième véhicule, qui a fait un tonneau, et qu'on voit ci-dessous sur le toit. Le conducteur de la Nissan GTR n'a rien eu. Il est sorti en ouvrant sa porte, et il a quitté les lieux de l'accident, n'allant à la police que plusieurs heures plus tard pour se déclarer responsable.

Mais ce que personne ne comprend est pourquoi suite à ce choc arrière, la voiture électrique BYD E6 a explosé avec une violence formidable, carbonisant complètement ses 3 occupants. Les batteries BYD, technologie LiFePO4, sont en effet réputées pour être sûres, et moins dangereuses que des lithium ion traditionnelles. Il y a pourtant visiblement un problème. Notre photo montre la BYD avec les phares encore allumés, on suppose donc que le cliché a été pris très peu de temps après l'impact, avec des flammes de plus de 3 m au-dessus de l'auto. Vu que la BYD E6 a ses batteries dans un caisson métallique situé sous le plancher, il y a nécessairement un défaut de conception. Court-circuit ? Fuite de liquide électrolyte, ou du liquide de refroidissement de la batterie ?

La BYD E6 n'est pas vendue en Europe, et nous nous en réjouissons. Car s'il faut un coupable, le manque de test des bureaux d'études chinois semble tout trouvé. Un tel accident ne serait pas arrivé avec la voiture d'un grand constructeur. Et cela nous amène à la triste conclusion que plutôt que rouler en voiture électrique chinoise, il vaut mieux rouler en Nissan GTR (ce n'est pas si triste en fait). On s'interroge enfin sur l'enquête que va faire la police chinoise, saura t-on jamais toute la vérité ? Pour ceux qui comprennent le chinois, vidéo d'un journal télévisé ci-dessous, et nous ajoutons que nous sommes preneurs (et demandeurs) de toute information relative à cet accident sur notre forum.

D'après : South China Morning Post ; China Auto web ; crédit photos : Weibo.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : BYD ; securite-routiere ; voiture-electrique