Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

La Renault Zoé branchée sur une prise électrique normale à Francfort

Mer 11/09/2013   —   Informations techniques exclusives.
Renault Zoé à FrancfortC'est une chose qui gêne beaucoup de gens (mais pas MoteurNature), il n'est pas possible de recharger une Renault Zoé sur une prise de courant domestique. Renault a décidé de réagir, il a présenté sa solution au salon de Francfort. Car solution il y avait besoin. L'absence de cordon de recharge occasionnelle n'est pas une décision politique, mais la conséquence d'une petite faiblesse technique. Le chargeur Caméléon, tout formidable qu'il soit, puisqu'unique et multi-puissance, n'a pas tenu toutes ses promesses.

Initialement, on croyait qu'il allait permettre toutes les recharges possibles, de la puissance d'une prise domestique classique de 2,3 kW (230V 10A), jusqu'à 43 kW. Mais dans la réalité, l'amplitude de fonctionnement du Caméléon est plus réduite. Il lui faut au minimum 3,7 kW (230V 16A). Avec un courant plus faible, l'inertie du système fait que cela décharge plus que cela ne charge !

La solution serait de modifier le Caméléon, mais il semblerait que cela ne soit pas possible, et les ingénieurs ont donc dû se tourner vers une autre solution, certes moins élégante, mais à l'efficacité garantie. La Renault Zoé va recevoir un second chargeur. Un petit chargeur secondaire pour les très basses puissances. Le temps de recharge sera allongé, mais on pourra se brancher n'importe où.

Attention cependant, ce n'est pas pour tout de suite, ce n'est que pour 2014. Mais une autre nouvelle importante est que ce second chargeur a vocation à équiper toutes les Zoé. Celles qui seront construites l'année prochaine, comme le parc déjà en circulation. Les modalités pratiques de modification des autos déjà livrées ne sont cependant pas encore définies.

Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault-ZE ; voiture-electrique