Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

La pub de la Renault Zoé fait-elle du tort aux électriques ?

Sam 27/09/2014   —   L'électrique pas au niveau de l'essence.
Renault Zoé à 169 €Renault fait en ce moment une campagne de publicité nationale (vidéo ci-dessous) autour de sa voiture électrique Zoé. On en retient 2 idées. La première est que l'électrique, c'est simple, ce qui est vrai, et c'est une bonne chose, mais la seconde est que la Zoé est accessible à 169 € par mois.

Cela parait bien, et cela doit générer du traffic en concession, sauf que là, le prospect aura une méchante douche froide en apprenant, comme l'a révélé notre confrère Auto Moins, que le kilométrage maximal autorisé dans cette offre de location n'est que de 405 km par mois. C'est terriblement peu, tout le monde le voit, mais ce qui est moins visible, est que cette offre constitue une première mondiale.

Il est impossible d'obtenir les mêmes conditions sur une Clio, ou n'importe quelle autre voiture. Sur une Clio, pour un contrat de LOA ou LLD, le kilométrage contractuel minimal est de 10000 km par an. Parce que la Clio est une petite voiture. Chez Audi, quand un prospect se renseigne sur les offres de leasing pour un Q5 diesel, le commercial présentera de suite un contrat avec 20000 km annuels. Et chez Mercedes, pour une classe E, il y a des contrats tout prêts pour des kilométrages très élevés.

C'est dire qu'en mettant en avant un kilométrage aussi faible, Renault laisse à penser l'idée détestable que l'électrique est plus adaptée à ceux qui roulent peu. L'électrique, c'est la seconde voiture. La voiture de madame ou des garçons coiffeurs. Pour donner de la confiance dans la mobilité électrique, il serait plus valorisant que Renault fasse de la publicité à la télévision autour d'une offre 4 ans/100 000 km.


Laurent J. Masson




Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; voiture-electrique