Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Ferrari 488 GTB, officiellement 12 % plus sobre

Mer 04/02/2015   —   Double turbo.
Ferrari 488 GTBFerrari 488 GTBFerrari a toujours été réputé pour ses moteurs atmosphériques aux régimes élevés, et nous ne croyons pas que leur consommation n'ait jamais été un souci pour ses clients. Mais comme les autres constructeurs, la prestigieuse marque de Maranello cherche elle aussi à réduire les émissions de CO2 de ses voitures. Et cela passe par une cure de downsizing. Ce nouveau modèle s'appelle 488 GTB, et c'est une très profonde évolution de la 458 Italia. Il suffit de voir qu'elle fait 10 kg de moins, alors qu'elle possède 2 turbos en plus, avec toute la plomberie nécessaire à leur refroidissement. Le nouveau moteur fait 3,9 L au lieu de 4,8 L, et profitant de l'architecture à moteur central arrière, les motoristes ont eu toute liberté pour s'étendre en largeur. Les ingénieurs BMW et Mercedes qui se sont arrachés les cheveux pour arriver à loger leurs turbos au centre de leurs V8 apprécieront.
Ferrari V8 TurboLa puissance atteint un nouveau sommet avec 670 ch à 8000 tr/mn, mais le plus gros changement est au niveau du couple, désormais de 760 Nm au régime normal de 3000 tr/mn. On rappellera que sur la 458 Italia, le couple maxi était atteint à 6000 tr/mn... Le changement est donc énorme, même s'il est peut-être plus grand dans les chiffres qu'au volant. Enfin, on appréciera que la consommation moyenne officielle baisse de 13,3 à 11,4 l/100 km, et les rejets de CO2 de 307 à 260 g/km, mais que personne ne soit dupe. Les méthodes de mesure des tests officiels sont bien mal adaptées à une auto aussi puissante que celle-ci. La Ferrari 488 GTB accélère de 0 à 200 km/h en 8,3 secondes. Au sortir d'un péage d'autoroute, on comptera jusqu'à 5, et il faudra lever le pied.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ferrari ; hautes-performances