Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Infiniti VC-Turbo : le premier moteur à taux de compression variable

Mar 16/08/2016   —   Un progrès mécanique.
Moteur VC-TurboMoteur Infiniti VC-TurboC'est une idée qui trotte dans la tête des motoristes depuis longtemps. Un moteur à taux de compression variable ! On aura déjà vu plusieurs prototypes, et plusieurs architectures, dont certaines avec des culasses mobiles qui ne plaisaient guère, mais il semblerait que les motoristes d'Infiniti soient parvenus à une solution plus convancainte, et dans tous les cas plus élégante. C'est ingénieux, puisque la culasse est fixe, comme évidemment le vilebrequin, mais on voit quelque chose qui choque sur l'illustration : le vilebrequin n'est pas en dessous des pistons, mais légèrement sur le côté. Et les bielles alors, au lieu d'être directement sur le vilebrequin, sont fixées sur une sorte de maneton désaxé à inclinaison variable. C'est la variation de cette inclinaison qui fait passer le taux de compression de 8 à 1 à 14 à 1.

Ce moteur sera dévoilé au salon de l'auto de Paris, et il n'y a pas d'autres détails, mais si c'est prometteur, on pense que sur un moteur de compétition, le vilebrequin est plus léger que sur un moteur ordinaire. On attend de voir les courbes de puissance et de couple, mais à priori, elles ressembleront plus à celles d'un diesel qu'à un moteur de Ferrari. On s'interroge en effet sur la capacité de cette mécanique à accepter les hauts régimes... Ce nouveau moteur VC-Turbo est un 4 cylindres de 2 litres turbo-essence, et il pourra remplacer un V6, puisqu'il prodiguera la même puissance, mais avec une consommation très inférieure.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Infiniti ; essence-diesel ; technologie