Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Nouvelle BMW série 5 : changement dans la continuité

Ven 14/10/2016   —   Sophistication en hausse pour plus d'efficacité.
BMW série 5BMW série 5Elle fait désormais 4,93 m de long pour 1,87 m de large, mais c'est d'abord par une nouvelle plateforme que la nouvelle série 5 se distingue. Le constructeur a travaillé sur l'allègement (capot arrière et coffre sont en aluminium), la 520d ne fait ainsi plus que 1540 kg. Ce qui est bien, parce que l'équipement est en hausse. Notamment pour ce qui est de l'électronique. L'écran central du tableau de bord fait désormais 26 cm de large, et le dispositif d'affichage tête haute, avec plus de couleurs, est élargi de 70 %. Côté conduite autonome, on n'y est pas encore, mais l'auto possède un système de stationnement autonome télécommandé, ainsi qu'une assistance de braquage et de centrage dans la voie, opérationnelle jusqu’à 210 km/h ! On reconnait bien là le constructeur allemand... Développer des nouvelles technologies qui ne fonctionneraient qu'à basse vitesse, n'est pas sa tasse de thé.
BMW série 54 moteurs seront disponibles au lancement en février 2017. 520d (190 ch), 530d (265 ch), 530i (252 ch), 540i (340 ch). On note qu'encore une fois, le diesel fait l'entrée de gamme. Ces moteurs sont identiques ou très proches des blocs actuels (les nouveautés arriveront plus tard), et c'est encore une fois la 520d qui est la plus sobre, avec une moyenne de 4,1 l/100 km (108 g/km de CO2). On verra l'année prochaine une version EfficientDynamics qui se contentera de 3,8 l/100 km, ainsi qu'un modèle hybride rechargeable. Pas de surprise à priori pour cette dernière, qui reprendrait sans modification le groupe propulseur de la série 7 hybride rechargeable. On retiendra d'ailleurs que cette série 5 est en beaucoup de domaines, très proche de la série 7. Notamment à l'intérieur, mis la série 5 se passe pourtant d'éléments en plastique renforcé de fibre de carbone.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : BMW ; essence-diesel