Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Ford F150 : un diesel d'origine française pour les américains

Lun 09/01/2017   —   Moins de C02.
Ford F150Ford F150Il est franchement amusant de constater que pendant qu'en France, on diabolise de plus en plus le diesel, on le développe dans d'autres pays. C'est ainsi le cas du Ford F150 aux Etats-Unis. Le F150 est une véritable institution au pays de l'oncle Sam. Les américains en achètent plus d'un demi-million chaque année, et il est toutes catégories confondues le véhicule le plus vendu aux Etats-Unis, depuis... Quelques 40 ans. Pour autant, après des dizaines de millions d'exemplaires produits, il n'y avait jamais eu de diesel sous le capot d'un F150. On en avait certes déjà vu un sur les versions F250 et F350 à chassis renforcé pour les charges lourdes, mais voici le premier diesel pour le pick-up Ford standard, c'est un V6 de construction européenne. De nombreux français ont d'ailleurs connu sa première version, en 2004, puisque ce V6 rebaptisé Power Stroke était connu à l'origine le V6 HDi. On le trouvait en version biturbo sur les Citroën C5 et les Peugeot 607. Il était nommé AJD-V6 chez Jaguar, qui l'avait lancé sous le capot de la S-Type, mais qui l'avait aussi testé sous le capot de quelques prototypes XK. Ce V6 franco-anglais était le fruit de la collaboration entre Ford et PSA-Peugeot-Citroën autour des moteurs diesel, collaboration qui se prolonge encore aujourd'hui, avec des 4 cylindres partagés entre les 2 constructeurs.

PSA-Peugeot-Citroën a aujourd'hui abandonné ce moteur, mais plusieurs fois amélioré, il continue sa carrière en version 3 litres sur plusieurs modèles de Jaguar-Land Rover. Il arrivera cet été sous le capot des pick-ups Ford F150, pour le marché américain, y compris la Californie, où la règlementation antipollution est la plus stricte. La motivation de Ford est la même que celle de tous les constructeurs et conducteurs de diesel : consommer moins. Il est même choquant qu'il ait fallu attendre jusqu'à aujourd'hui, pour voir enfin un diesel sous le capot des F150 ! Il sera associé à une boite automatique à 10 rapports, pour garantir une expérience de conduite toute en douceur, et profiter d'un intérieur luxueux, tout en consommant bien moins qu'avec un traditionnel V8 essence.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ford ; essence-diesel ; industrie-production