Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

RYDS, une flotte de taxis électriques en Inde

Lun 19/02/2018   —   Des Mahindra eVerito.
Taxi électrique Mahindra de RYDSTaxi électrique Mahindra de RYDSSi la Norvège est le leader mondial de l'électro-mobilité, ce pays est aussi l'un des plus riches du monde. Ce qui fait dire à certains que la voiture électrique est une voiture de riches... On est alors heureux d'apprendre qu'une flotte de taxis électriques vient d'être mise en service dans un pays que tout oppose à la Norvège. La chose se passe à Bangalore en Inde. Une ville qui a plus du double d'habitants que n'en a la Norvège, et qui est parfois présenté comme le chef-lieu de la silicon valley indienne. Là, une nouvelle société vient de voir le jour, RYDS, laquelle a mis en service une flotte de 50 taxis électriques. Des Mahindra eVerito. Soit des voitures très peu performantes (vitesse maxi de 86 km/h), et à l'autonomie très limitée (110 km avec une bonne dose d'optimisme).
Taxi électrique Mahindra de RYDSTaxi électrique Mahindra de RYDSMais pour l'Inde où encore beaucoup de taxis sont des tuk-tuks aux performances inférieures à celles d'une moto 125, c'est suffisant. Et côté émissions toxiques, le progrès est énorme. Mahindra Electric, qui est partenaire du projet et qui a fourni les autos, s'est également engagé à développer les infrastructures de recharge. Avec Baghirathi Group, les 2 sociétés ont aussi monté un projet pilote de stockage d'énergie avec des batteries stationnaires, et le groupe Baghirathi va aussi prochainement mettre en place des minibus électriques pour le ramassage scolaire. Bref, avec des moyens infiniment moindres que ceux de la Norvège, cela bouge en Inde, et c'est tant mieux parce que les problèmes là-bas sont considérablement plus graves que ceux qu'on connait en Europe. Vu de Bangalore, la qualité de l'air à Paris est excellente... RYDS souligne aussi que de sa flotte de 50 taxis, 9 sont conduits par des femmes.
Taxi électrique Mahindra de RYDS avec projet d'autobus scolaireRYDS entend se développer avec les entreprises locales, et avec de solides financements, il projette de disposer d'une flotte de 1000 véhicules électriques, avant la fin de l'année. RYDS entend ainsi dépasser Lithium Urban Technologies, une autre sociétés de taxis électriques de Bangalore, qui possède déjà une flotte de plus de 200 Mahindra Reva électriques.

Avec correspondant.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : voitures-indiennes ; voiture-electrique