Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Renault se lance dans le stockage d'électricité avec des batteries usagées

Mer 26/09/2018   —   Pour être leader en Europe.
Stockage d'électricité RenaultLes énergies renouvelables sont souvent difficiles à gérer pour un producteur d'électricité. La demande de même est un enorme problème, puisqu'elle varie grandement selon l'heure de la journée. Pour équilibrer tout cela, parce que l'accord parfait entre production et demande est impossible, les fournisseurs d'électricité ont besoin de capacités de stockage. Ainsi, face à un pic de production (vents forts sur des éoliennes), ou un pic de consommation (chute soudaine de température), ce sont les moyens de stockage qui sont appelés à la rescousse.

EDF a souvent recours à des retenues d'eau. L'hydrogène est aussi une excellente solution, mais Renault va le faire avec des batteries usagées. Des batteries de voitures, on suppose de vieilles Zoé. Et le projet de la marque au losange s'annonce très impressionnant, puisqu'il réunirait 2000 batteries usagées ! L'objectif est une capacité de quelques 60 MWh. On suppose qu'il y aurait un mix de batteries des premières Zoé (22 kWh), avec celles des Zoé ZE40 plus récentes... Et côté puissance enfin, le projet Advanced Battery Storage de Renault sera capable de fournir ou de recevoir un courant de 70 MW.

Trois sites ont déjà été retenus. Deux appartiennent en propre à Renault, ce sont les sites industriels de Douai et de Cléon, le troisième est une ancienne usine à charbon en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Bien sûr, ces installations ne seront pas construites en un jour. Les batteries seront ajoutées progressivement, et l'objectif de devenir le plus important dispositif de stockage stationnaire d’électricité jamais conçu à partir de batteries de véhicules électriques en Europe, est pour 2020.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault-ZE ; carburant-energie ; batterie-propulsion-electrique







Dernières actualités de l'écologie automobile :


24-03-2019 — La Tesla Model Y à partir de 56 000 € — Toujours sans concurrence, mais...

23-03-2019 — Porsche Cayenne Coupé : les clients vont-ils hésiter ? — Face à la Taycan.

22-03-2019 — MAN e-TGE, cher fourgon électrique — Intérêt limité.

22-03-2019 — Recharge bidirectionnelle des électriques : quand la France bloque le progrès — Renault va à l'étranger.

21-03-2019 — Lave-glace : une amélioration de Skoda — Pratique.

21-03-2019 — Des moteurs Suzuki sous des capots Toyota — Et des Suzuki made by Toyota.

20-03-2019 — Comment Fisker entend battre Tesla et Polestar — Avec un SUV à 40 000 $.

19-03-2019 — Le Ford S-Max EcoBlue diesel plait à la police allemande — Satisfaire les besoins avant tout.

18-03-2019 — DeVinci DB718, le roadster électrique français — Fabriqué dans le Tarn.

17-03-2019 — Volvo va baisser la qualité de ses voitures — Et les prix aussi ?

16-03-2019 — Tesla Model Y crossover sans surprise — Mais pas sans intérêt.

15-03-2019 — Aramco invente une technologie qui stocke le CO2 dans l'auto — Au lieu de le rejeter à l'échappement.

14-03-2019 — Avec l'hydrogène, Toyota vise la lune — Toujours plus loin !

14-03-2019 — NewMotion, réseau de 100 000 bornes de recharge en Europe — Le leader qui s'affirme.