Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Nissan Leaf e+, batterie 62 kWh et moteur 215 ch

Jeu 10/01/2019   —   Tous les détails.
Nissan Leaf e+ batterie 62 kWhOn l'avait tous vu, la situation de la Nissan Leaf devenait difficile. C'est l'électrique la plus vendue au monde, mais la compétition s'est vivement aiguisée ces derniers mois. Des concurrentes sont apparues avec une plus grande autonomie, et Nissan ne pouvait rester sans réagir. Voici sa réaction. Qui à priori n'est pas bien grande... Chez Volkswagen, il est facile de distinguer une Golf GTI du modèle standard, mais pas ici. Il y a un petit filet bleu qui est apparu sur la face avant, mais il est à peine visible sur les photos. Les vraies nouveautés, les vraies différences sont cachées, et c'est en soulevant la trappe de la prise de recharge qu'on voit la première : un logo e+.
Nissan Leaf e+ batterie 62 kWhIl y a basiquement 4 différences physiques. La première et la plus importante est dans la batterie, qui voit sa capacité augmenter de 40 à 62 kWh. Le moteur progresse lui aussi, sa puissance va de 110 à 150 kW (215 ch), et son couple de 320 à 350 Nm. La vitesse maximale progresserait de 144 à 157 km/h, les accélérations un peu aussi, mais Nissan aurait optimisé son groupe propulseur pour offrir de meilleurs reprises, plutôt que des courses départ arrêté. Ensuite, la question de la recharge n'a pas été oubliée, puisque qui dit plus grosse batterie, dit aussi temps de recharge plus long. Nissan a résolu le problème en augmentant la puissance de charge, qui grimpe de 50 à 70 kw (évidemment toujours en Chademo). Et même 100 kW en crête d'après le constructeur, sans que l'on soit sûr de ce que cela signifie (?). Nissan précise pourtant que le temps de recharge de cette Leaf 62 kWh sur une borne 100 kW, sera le même que sur une borne 50 kW, avec une Leaf standard, batterie de 40 kWh.
Nissan Leaf e+ batterie 62 kWhMaintenant, il y a le petit mauvais côté de cette batterie plus grosse : elle est réellement, physiquement plus grosse. Si l'habitacle est le même, la batterie descend quelques millimètres plus bas sous le chassis, et les ingénieurs ont choisi de relever les suspensions de 5 mm sur la Nissan Leaf e+ pour compenser. Mais cela n'a pas suffit, la garde au sol est réduite de 5 autres mm. Ce ne sera heureusement pas un souci, puisque personne ne fait de tout-terrain avec sa Leaf. Enfin, dernier point, la masse augmenterait de 156 kg. Information au conditionnel cependant, puisque de source non européenne, sur une auto à l'équipement différent des Leaf vendues sur le vieux continent.
Nissan Leaf e+ batterie 62 kWhLe point le plus positif maintenant, celui qui a tout justifié, est l'augmentation de l'autonomie de 270 à 385 km (cycle mixte WLTP, sous réserve d'homologation définitive). Cela reste inférieur à ce que permet une Tesla, mais la voiture californienne est bien plus chère. Alors que la Nissan Leaf 3.ZERO e+ est affichée à 45 500 €. Il s'agit d'une série spéciale limitée à 5000 exemplaires, mais cette nouvelle chaine de traction sera ensuite disponible sur la Leaf Tekna (la plus belle finition chez Nissan). On ne sait encore si elle sera aussi disponible sur la Leaf en finition de base, mais il faut craindre que non, puisqu'on constate aussi une amélioration de l'équipement, avec l'écran central qui grandit pour atteindre une diagonale de 20,32 cm. Mais on retiendra surtout qu'avec ce nouveau groupe propulseur, la Leaf se repositionne face à la concurrence, c'est ce qu'on attendait. Le seul petit défaut sera que cette Leaf e+ ne sera pas disponible avant juillet, mais chez la concurrence aussi, il y a du délai.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Nissan-Electric ; voiture-electrique







Dernières actualités de l'écologie automobile :


21-03-2019 — Lave-glace : une amélioration de Skoda — Pratique.

21-03-2019 — Des moteurs Suzuki sous des capots Toyota — Et des Suzuki made by Toyota.

20-03-2019 — Comment Fisker entend battre Tesla et Polestar — Avec un SUV à 40 000 $.

19-03-2019 — Le Ford S-Max EcoBlue diesel plait à la police allemande — Satisfaire les besoins avant tout.

18-03-2019 — DeVinci DB718, le roadster électrique français — Fabriqué dans le Tarn.

17-03-2019 — Volvo va baisser la qualité de ses voitures — Et les prix aussi ?

16-03-2019 — Tesla Model Y crossover sans surprise — Mais pas sans intérêt.

15-03-2019 — Aramco invente une technologie qui stocke le CO2 dans l'auto — Au lieu de le rejeter à l'échappement.

14-03-2019 — Avec l'hydrogène, Toyota vise la lune — Toujours plus loin !

14-03-2019 — NewMotion, réseau de 100 000 bornes de recharge en Europe — Le leader qui s'affirme.

13-03-2019 — Nouvelle alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, OK pour la forme — Mais sur le fond ?

13-03-2019 — Le Parisien nous rappelle que l'air le plus pollué est dans le métro — Et que Mme Hidalgo s'est trompée.

13-03-2019 — Infiniti s'en va, battu et ridiculisé par Tesla — Un virage raté.

12-03-2019 — Nissan IMq, le prolongateur d'autonomie e-POWER viendra en Europe — Après le succès au Japon.