Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Une Nissan Leaf traction intégrale de 308 ch prélude à une nouvelle Z ?

Sam 26/10/2019   —   Un proto qui promet.
Prototype Nissan Leaf bimoteur traction intégraleLa Nissan Leaf est l'une des meilleures électriques du marché. Elle est même plutôt agréable à conduire sur des petites routes qui tournent, même si elle ne mérite pas pour autant le qualificatif de sportive. Les ingénieurs nippons ont cependant développé une version améliorée qui promet beaucoup : elle a 2 moteurs. Ils sont partis d'une Leaf E+, traction avant de 160 kW avec batterie d'une capacité de 62 kWh, et ils ont ajouté un moteur électrique au train arrière. La puissance totale disponible est de 227 kW (308 ch), avec un couple énorme de 680 Nm.
Prototype Nissan Leaf bimoteur traction intégraleCe qui a le plus occupé les ingénieurs fut la transmission de la puissance aux roues. Avec 4 roues motrices, et la possibilité de regénérer de l'énergie aux freinages à l'avant comme à l'arrière, c'est un tout nouvel horizon qui s'ouvre aux ingénieurs pour contrôler électroniquement la trajectoire, en sus bien sûr de la motricité comme du freinage, mais... Nous ne croyons guère à l'arrivée d'une version hautes performances de la Nissan Leaf. La Leaf la plus chère vaut 45 000 €, une version reprenant ce groupe propulseur franchirait allègrement la barre des 50 000 €. Ce serait assurément bon pour l'image de marque, mais y a t-il beaucoup d'automobilistes prêts à payer une Leaf plus de 50 000 € ?
Prototype Nissan Leaf bimoteur traction intégraleLe plus vraisemblable est que cette nouvelle chaine de traction servira au futur crossover électrique de Nissan, celui qui sera dérivé du joli concept Ariya. Mais on ne peut oublier le cas de la Nissan Z. Ce modèle emblématique de Nissan a aujourd'hui plus de 10 ans, il faut le renouveler... Rapidement. Les gens de chez Nissan ont plusieurs fois été interrogés sur l'hypothèse d'une future Z électrique, et ils n'ont jamais dit qu'ils étaient contre, ou que cela n'était pas envisageable.
Prototype Nissan Leaf bimoteur traction intégraleIl y a 8 ans, Nissan avait présenté le concept d'un coupé sport électrique, la Nissan Esflow. Une Nissan Z électrique en 2020 n'est pas une idée farfelue. On veut y croire !

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Nissan-Electric ; voiture-electrique ; hautes-performances