Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Une boite automatique électrifiée pour PSA avec Punch Powertrain

Lun 08/06/2020   —   Double embrayage selon un shéma inédit.
PSA avec Punch PowertrainOn croyait que le groupe PSA ne changerait plus rien à ses boites automatiques. Après l'aventure de la boite manuelle pilotée qui ne laissera aucun bon souvenir, il y a eu la boite automatique Aisin à 6 rapports, et on connait aujourd'hui l'excellente boite EAT-8. Douce et rapide, cette transmission japonaise ne mérite que des éloges, mais face à un avenir de plus en plus électrifié, elle ne suffira pas. PSA regarde donc ailleurs, du côté des transmissions à double embrayage. C'est une surprise, et surtout pour nous, puisqu'à MoteurNature, nous sommes parmi les rares en Europe à préférer la douceur des boites automatiques à convertisseur de couple (comme l'est la boite EAT-8, ou les boites des autos les plus luxueuses).

Fabriquée par Punch Powertrain dans le cadre d'une joint-venture avec PSA, cette transmission à double embrayage existerait en 2 versions. La première inclut un petit moteur électrique basse tension (48 Volts). C'est plus élégant, et assurément plus efficace que les systèmes d'hybridation légère actuels, où le moteur électrique est un ajout, relié au moteur par une courroie. Cette solution, compacte et à priori peu couteuse, serait destinée aux petits modèles essence comme la Peugeot 208 ou la Citroën C3. La surprise est qu'il existera une seconde version de cette transmission pour des modèles hybrides rechargeables.

Ceci est inattendu, parce que qui dit hybridation légère dit moteur électrique à courant continu en basse tension, alors qu'hybride rechargeable impose normalement un moteur électrique à haute tension, en courant alternatif. Et bien sûr, le moteur électrique plus puissant est aussi plus volumineux...

C'est aussi doublement de l'inédit, puisqu'une boite à double embrayage intégrant un petit moteur électrique dans une application d'hybridation légère, on n'en avait jamais vu, et qu'une boite de vitesses permettant aussi bien des applications d'hybridation légère que rechargeables, non plus. Reste à voir si ces boites seront vraiment identiques, ou simplement membres d'une même famille... Et si elles seront aussi douces que l'actuelle EAT-8. On verra cela en 2022, ou l'année suivante.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Peugeot ; technologie ; batterie-propulsion-electrique