Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Le malus à 40 000 € serait reporté d'un an

Mar 20/10/2020   —   Médiocre nouvelle.
Malus 2021, y aller ou pasEn annonçant que le malus maximal, qui est de 20 000 €, passerait l'année prochaine à 40 000 €, le gouvernement a choqué. 100 % d'augmentation d'une année à l'autre, c'était du jamais vu. Surtout quand les montants sont aussi élevés. Et il y aurait une hausse supplémentaire de 10 000 € l'année suivante ! La goutte qui a fait déborder le vase, fut que moins d'une semaine plus tard, on apprenait l'ajout d'un second malus, cette fois-ci lié au poids, et qui pouvait atteindre plusieurs milliers d'euros. Trop, c'est trop ! Même si les automobilistes sont depuis de nombreuses décennies, les vaches à lait de l'état, il y a de la rebellion dans l'air quand l'ensemble des taxes forment une somme supérieure au prix des voitures. Le législateur serait alors revenu sur son projet, pour mieux l'étaler dans le temps.

Le malus maximal de 20 000 € en cette année 2020, monterait à 30 000 € en 2021, puis à 40 000 € en 2022, et finalement à 50 000 € en 2023 (avec évidemment répercussions sur les malus de montants inférieurs). Il serait assez inédit de connaître les montants de malus 3 ans à l'avance. Mais avec les mêmes personnes ou d'autres, les dirigeants de la France ont depuis longtemps, pris l'habitude de changer d'avis, ou de défaire ce qui a été fait l'année passée. On ne prendra donc pas cette promesse de grande visibilité sur l'avenir comme argent comptant. Surtout que... Le projet de loi n'a pas encore été approuvé par'l'assemblée nationale, ni encore moins le sénat. On ne sait encore comment les choses vont évoluer... MoteurNature ne se donnera pas alors la peine de reproduire ici le projet de nouveau barême, et on préferera attendre qu'il soit validé.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; bonus-malus-prime-taxe