Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Hyundai présente sa plateforme électrique modulaire

Jeu 03/12/2020   —   Qui sera partagée avec Kia.
Plateforme globale modulaire électrique de HyundaiTout le monde en est déjà convaincu, avec les Ioniq, Kona, Niro et Soul, Hyundai et Kia fabriquent de très bonnes voitures électriques. Pour autant, tous ces modèles ont été conçus au départ pour recevoir un moteur essence. Il y aurait une belle marge de progression avec l'adoption d'une plateforme dédiée à la propulsion électrique, et la voici. Son nom est E-GMP. Electric Global Modular Platform. Avec un ou deux moteurs, et donc 2 ou 4 roues motrices, cette plateforme se distingue par sa grande finesse, grâce à un pack batterie très plat, mais pourtant de grande capacité puisqu'il occupe toute la largeur et toute la longueur du soubassement. Le constructeur ajoute aussi qu'avec un nouveau système de refroidissement, entre autres améliorations, la densité énergétique sera 10 % supérieure aux batteries qu'il utilise aujourd'hui. Quant à la machine électrique, le moteur proprement dit, en retenant un régime de rotation plus élevé, les ingénieurs l'ont rendu plus compact, et aussi plus léger. Et alors que les électriques coréens sont déjà parmi les plus sobres du marché, Hyundai ajoute qu'avec un inverteur utilisant des semiconducteurs en carbure de solicium, son groupe propulseur gagnera 2/3 % en sobriété.
Plateforme globale modulaire électrique de HyundaiBien sûr, nos illustrations montrent une plateforme unique, mais l'E-GMP existera avec plusieurs longueurs d'empattement, il suffit de faire varier le nombre de cellules au centre... Et côté recharge, les futures autos accepteront un courant de 350 kW, c'est-à-dire qu'elles pourront récupérer 100 km d'autonomie en seulement 5 minutes. Caractéristique intéressante ensuite, le chargeur AC sera bi-directionnel. Il sera donc possible de brancher un appareil électrique sur l'auto, voire éventuellement de recharger une autre électrique. Les premières voitures reposant sur cette nouvelle architecture E-GMP seront lancés l'année prochaine, il s'agira de la Hyundai Ioniq 5, et un crossover sportif chez Kia. Les performances seront excitantes, Hyundai avançant déjà que dans la meilleure configuration, la vitesse maxi sera de 260 km/h, avec une accélération de 0 à 100 km/h en 3,5 secondes.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Hyundai ; batterie-propulsion-electrique