Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Mercedes EQS, la première attaque frontale contre Tesla

Jeu 17/12/2020   —   L'honneur de l'Allemagne.
Prototype Mercedes EQSQuand Tesla a nommé son premier modèle, la Model S, il était clair que c'était la Mercedes classe S qui était visée. Les 2 autos ont leur qualités et leurs défauts. L'allemande a pour elle une meilleure finition, un meilleur équipement, un plus grand confort, un plus grand raffinement, mais l'américaine accélère plus fort, elle peut profiter de mises-à-jour tout au long de sa carrière, et elle est zéro émission. On peut donc légitimement hésiter entre l'une et l'autre, et plus d'un client Mercedes est passé chez Tesla. Voici alors enfin la réponse du constructeur allemand, une classe S toute électrique, c'est l'EQS.
Prototype Mercedes EQSUne auto hyper importante cette EQS, puisque la Mercedes EQC, la première vraie électrique du constructeur, n'a pas convaincu grand monde (c'est peu de le dire), et que s'il y a déjà l'Audi e-tron et la Porsche Taycan, ni l'une ni l'autre ne sont des concurrentes directes de la Tesla Model S. Les définitions sont différentes. Les cahiers des charges n'étaient pas les mêmes. Ils sont extrêmement proches avec cette EQS. L'auto sera construite à côté de la nouvelle Maybach, nos illustrations laissent déjà entrevoir une ligne de toit beaucoup plus fluide que celle de la classe S limousine. L'EQS doit entrer en production au prochain semestre, et elle aurait été la vedette du prochain salon de Genève, s'il avait lieu. Sa présentation virtuelle devrait avoir lieu aux mêmes dates. On attend les performances d'une classe S version AMG, avec au moins 600 km d'autonomie.
Prototype Mercedes EQS

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; voiture-electrique