Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Recharges ultra rapides pour la future Ioniq 5 de Hyundai, moins de 20 minutes

Jeu 24/12/2020   —   Le plus rapide du segment.
Ioniq 5Déjà leader de la mobilité électrique avec ses Kona EV et Ioniq EV, Hyundai va sérieusement améliorer son offre l'année prochaine, avec le lancement de la Ioniq 5. Pour cela, le constructeur coréen va solutionner l'un des plus gros problémes de la voiture sur batterie : la lenteur de la recharge. Les Tesla rechargent à 130 kW, et c'est très bien. L'Audi e-tron recharge à 150 kW, et c'est mieux, mais sur une Renault Zoé, le chargeur standard est incapable d'accepter un courant de plus de 22 kW. Il faut payer un supplément pour avoir un chargeur 50 kW. La Peugeot e-208 est supérieure sur ce point, avec la possibilité de recharger à 100 kW. Tout est là. Plus une auto accepte un courant fort, plus elle se rechargera rapidement.

Hyundai va casser la baraque en 2021 avec son architecture en 800 Volts (comme sur une Porsche Taycan), capable d'accepter un courant de 232 kW ! Concrètement, il sera possible de recharger de 10 à 80 % en seulement 18 minutes. L'autonomie à 130 km/h sur autoroute sera de plus de 300 km, et on imagine alors que relier Paris à la côte d'azur serait peu contraignant, quasiment dans le même temps, et avec les mêmes arrêts qu'on ferait naturellement avec une voiture essence. C'est avec Hyundai et le réseau de bornes Ionity, dont le constructeur auto est l'un des financiers. La Ioniq 5 sera révélée début 2021, elle devrait rebattre les cartes sur le segment des électriques à moins de 50 000 €.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Hyundai ; voiture-electrique