Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Décembre en France : plus de 20 000 voitures électriques vendues

Sam 02/01/2021   —   Immatriculations gonflées.
Renault de 1975L'information a de quoi surprendre. Il s'était vendu 9 629 voitures électriques au mois de novembre, le total était de 90 168 autos pour les 11 premiers mois de l'année, et on se demandait si on atteindrait le cap des 100 000 ventes en 2020. Nous sommes heureux d'apprendre que ce cap a été pulvérisé, avec 110 912 voitures électriques vendues en France en 2020. Ou 20 744 électriques vendues dans le seul mois de décembre. Soit plus de 2 fois plus que le mois précedent !!! Même si le confinement avait cruellement ralenti les ventes, une hausse de plus de 100 % d'un mois à l'autre n'est pas normale. Si d'ailleurs on regarde le marché global, il s'est vendu 48 % de voitures en plus entre novembre et décembre. On peut aussi regarder les ventes de la Renault Zoé. 5978 Zoé ont été vendues en France en décembre 2020, et 2944 en novembre. Les ventes de la Zoé ont plus que doublé d'un mois sur l'autre.

Pour la Tesla Model 3, le total des ventes pour l'année est de 6477 autos, dont 878 en décembre et 501 en novembre, soit 75 % de hausse pour le dernier mois de l'année. C'est du côté de la Volkswagen ID.3 qu'on est forcé de voir une anomalie, puisque de 497 ventes en novembre, les ventes ont plus que quintuplé en décembre, à 2550 autos !!! Cet article étant écrit en dehors des heures de travail habituelles, nous n'avons pas toutes les données, et ne pouvons rien vérifier, mais on peut soupçonner un nombre substantiel d'immatriculations tactiques. Les constructeurs ont en effet des objectifs CO2 à respecter. Dans un cadre global de décarbonisation des transports, l'union européenne a établi une moyenne d'émission à ne pas dépasser pour chaque constructeur.

2020 était la première année de cette nouvelle règlementation, avec de lourdes amendes pour ceux qui n'atteindraient pas leurs objectifs, et on n'hésitera pas à tenir le pari que plusieurs marques auront immatriculé de nombreux modèles électriques (avec zéro émission de CO2), juste pour faire baisser leur moyenne, et qu'ils les revendront ensuite comme occasions neuves 0 km. On ne leur en tiendra pas rigueur. L'année 2020 a été trop horrible. Les lancements de plusieurs nouveautés ont été retardés, les usines ont été fermées, les concessionnaires aussi... D'une manière générale, ce sont toutes les prévisions de vente et de production qui ont été explosées, alors on fait ce qu'on peut, et on évitera de faire des projections à partir des résultats de ce dernier mois de l'année. L'info à retenir est qu'avec une baisse de plus d'un quart des immatriculations, le marché français est revenu à son niveau de 1972, 48 ans en arrière (!!!), ce qui nous a amené à illustrer cet article avec une Renault 12 de cette année là. Pour 2021, avec l'électrique, nous espérons, comme toute la filière automobile, que l'on fera beaucoup mieux.


Laurent J. Masson

Correctif : cet article évoquait initialement que le marché était revenu à son niveau de 1975, avec une Citroën CX en illustration, mais non, le retour en arrière est vers 1972.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : toutes-les-marques ; commerce-distribution