Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Alpine, marque avant-gardiste, 100% électrique

Ven 15/01/2021   —   Une vraie révolution.
Future gamme Alpine électriqueAlpine, tout le monde connaît. Du moins en France. Des voitures de sport. Petites, légères et qui donnent la priorité au plaisir de conduire. Cela va changer. Alpine sera désormais la marque avant-gardiste du groupe Renault. Ou la structure qui réunira Renault Sport et l'écurie de Formule 1. On pensera aux plus hautes technologies, il faudra aussi désormais penser propulsion électrique. Car toutes les Alpines vont devenir électriques, et la première surprise est qu'il faille employer le pluriel, puisqu'il y aura une gamme de 3 modèles. La première sera une concurrente pour la future Mini Cooper électrique. Ce ne sera pas une simple Zoé boostée, mais une vraie Alpine, avec un look à part.

On verra ensuite un crossover, élaboré sur la base que la Megane E Vision et la Nissan Ariya. Le troisième et dernier modèle, en haut de la gamme, le porte-drapeau d'Alpine et du groupe Renault, sera une nouvelle berlinette... Électrique. Ou un sacré challenge, puisque la première caractéristique des sportives Alpine a toujours été la légèreté. Pour le relever, Renault se déclare... Incapable ? Le constructeur annonce en effet un partenariat de développement avec Lotus. Voilà qui est moche, parce que les Alpine avaient toujours été de purs produits de l'ingéniosité française. Et c'est d'autant plus moche que Lotus n'est plus une société indépendante, mais appartient au chinois Geely... Renault accepte t-il de céder ses savoirs ? On verra... Mais déjà, une gamme d'Alpine électriques, voilà qui éveille l'intérêt de tous les amateurs.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; concept-prototype-electrique