Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

J'ai vu le nouveau Nissan Qashqai

Mer 31/03/2021   —   Premières impressions.
Nissan QashqaiCe n'est pas une électrique, mais avec la motorisation E-Power, le nouveau Qashqai est devenu drôlement excitant, avec des performances environnementales, et un agrément d'utilisation qui seront tout simplement sans aucune concurrence. Mais cette technologie inédite en Europe, l'E-Power, ne sera pas disponible au lancement, mais quelques 3 mois plus tard. En l'attendant, nous avons une mécanique moderne, avec le 1300 turbo-essence que nous avions essayé sous le capot d'un Renault Scenic, et qui sera bientôt l'unique moteur thermique chez Renault. Il existe en 2 puissances, 140 ou 158 ch, avec une boite manuelle à 6 rapports, ou une automatique à variation continue. Bon point pour Nissan, le constructeur nippon n'a pas oublié qu'il y a des gens qui habitent à la montagne, ou qui y vont régulièrement, et il propose une vraie transmission intégrale. Avec un mini système hybride capable de couper le moteur jusqu'à 18 km/h en roue libre, les émissions de CO2 varient de 143 g/km (Qashqai traction avant 140 ch, boite mécanique, pneus normaux), à 163 g/km (modèle 158 ch, boite automatique et transmission intégrale, gros pneus de 20 pouces).
Nissan QashqaiL'auto devant soi, la première chose qu'on remarque est que c'est bien un Qashqai. Le design a été modernisé, aiguisé, mais la parenté avec l'ancienne génération est évidente. Les dimensions sont restés raisonnables. Oui, il y a 3 cm de plus en longueur, mais cela ne se voit pas. Ce qu'on remarque par contre est une instrumentation toute digitale, avec compte-tours et indicateur de vitesse de chaque côté, et la navigation au centre. Celle-ci étant en mode sombre, alors qu'elle est en mode clair sur l'écran central. Autre bon point, les commandes de climatisation sont classiques, avec des boutons, et non cachées dans quelque menu de l'écran central.
Nissan QashqaiA l'arrière, les portes s'ouvrent très largement, et il faudra mesurer, mais il nous a semblé que la banquette était plus accueillante que celle d'une Peugeot 3008. Il y a une prise USB classique, et une prise nouvelle au format USB-C, comme à l'avant. Comme on l'attend aujourd'hui, l'auto est compatible Apple Carplay et Android Auto. Chose assez nouvelle ensuite, il y a un airbag central entre le conducteur et le passager avant, pour éviter qu'ils se cognent en cas de choc latéral. On signalera enfin une présentation plus recherchée et, sur la version Tekna+ que nous découvrîmes, une finition de très bon niveau.
Nissan Qashqai Avec son grand toit en verre, ainsi qu'un coffre au volume accru, le Qashqai reste ce qu'il a toujours été : un excellent véhicule de voyage en famille. Le prix de base est sous les 30 000 €, la version 4x4 automatique étant à moins de 40 000. Avec la motorisation E-Power qui devrait être homologuée avec des émissions de CO2 de nettement moins de 100 g/km, cela promet !

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Nissan ; essence-diesel