Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Renault : arrêt du diesel, et maintien d'un unique moteur essence

Mar 19/01/2021   —   Rationalisation maximale.
Le plan moteurs du programme RenaulutionC'était l'un des points les plus importants du plan Renaulution présenté la semaine dernière par Luca De Meo. Pour baisser les coûts de production, la marque au losange va réduire le nombre de plateformes qu'elle emploie pour construire ses différents modèles, ainsi que l'éventail de ses motorisations. Le diesel aura disparu des voitures Renault d'ici 2025. Il ne subsistera que sur les utilitaires légers (LCV, Light Commercial Vehicles sur l'illustration). Il y aura ensuite 2 propulseurs électriques. Le premier est celui de la Zoé (qui actuellement existera en plusieurs niveaux de puissance), et le second sera celui de la Nissan Ariya, comme on l'avait vu sur le concept Megane e-Vision (avec là aussi plusieurs niveaux de puissance).

La surprise ensuite, est qu'avec une gamme qui s'étendra de la Clio à un grand SUV ou crossover de type Espace ou Koleos, Renault ne prévoit d'utiliser qu'un seul moteur essence. La logique serait que ce soit le dernier moteur lancé par Renault, un 4 cylindres, 1300. Ce choix serait d'autant plus avantageux, que ce moteur en fait est double, puisqu'il existe aussi en version 3 cylindres. C'est le même moteur qui existe aujourd'hui dans une version 3 cylindres 1 litre atmosphérique de 75 ch, jusqu'à la version 4 cylindres 1300 turbo de 160 ch. On aura demain des versions hybrides 48 Volts, full-hybride et hybride rechargeable avec la technologie E-Tech, et on sait déjà que ce serait très bien, puisque des voitures hybrides rechargeables avec ce moteur 1300 essence de Renault existent déjà chez Mercedes (la classe A).

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; essence-diesel ; technologie