Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

bZ4X, la première Toyota électrique est un crossover

Sam 30/10/2021   —   Une voiture normale.
Toyota bZ4X électriqueC'est un évènement. La première vraie Toyota électrique de série, vraie en le sens qu'elle n'est pas basée sur un modèle essence existant. Son nom est bZ4X. Le BZ signifiant beyond zero. Mieux que zéro émission ! Certains lui trouveront un air de RAV4, mais c'est par respect pour l'identité familiale. L'empattement est plus long de 16 cm, et la ceinture de caisse est toute différente, c'est bien une auto originale.
Toyota bZ4X électriqueL'empattement est très long, les roues sont aux 4 coins, et il y a une grande batterie toute plate dans le plancher. Et là déjà, Toyota nous rappelle sa spécialité : la fiabilité. Le constructeur japonais nous explique que sa batterie conserverait 90 % de sa capacité après 10 ans ! Aucun autre constructeur ne tient pareille promesse, les autres parlent plutôt de 70 %, et après seulement 8 ans. Bravo Toyota !
Toyota bZ4X électriqueLa capacité est de 71,4 kWh, ce qui est bien, avec une puissance maximale de recharge de 150 kW. L'homologation et les tests officiels sont encours, mais on peut imaginer une autonomie de quelques 450 km, avec la faculté de récupérer jusqu'à 325 km d'autonomie en 30 minutes. C'est très convenable. Pour la recharge au domicile, la bZ4X sera doté au lancement d'un chargeur embarqué de 6,6 kW, mais un modèle de 11 kW est déjà prévu pour l'année suivante.
Toyota bZ4X électriqueLa machine électrique a une puissance de 150 kW (204 ch) avec un couple de 265 Nm, et l'auto est une traction avant. Rien d'exceptionnel dans les chiffres, mais les Toyota n'ont jamais été des  voitures de frimeurs. Il y aura aussi une version traction intégrale, avec un petit moteur arrière qui porte la puissance totale à 217 ch, avec un couple de 336 Nm. Dans les 2 cas, la vitesse de pointe est de 160 km/h, avec le 0 à 100 km/h en 8,4 secondes pour la traction avant, et en 7,7 secondes pour la traction intégrale.
Toyota bZ4X électriqueLes performances ne seront donc pas au niveau des meilleurs Tesla, mais ce n'était nullement l'objectif. Le but était bien plus simplement, ou peut-être plutôt de manière plus ambitieuse, de faire une excellente voiture normale. Une bonne habitabilité, un vaste coffre, une instrumentation claire... La Toyota bZ4X n'est pas une révolution, c'est une bonne voiture pour tous les jours, avec l'argument d'être zéro émission.
Toyota bZ4X électriquePetit pied-de-nez à Tesla, on soulignera enfin l'instrumentation très conventionnelle, comme les poignées de portes. Et là, on applaudit. Quand les poignées d'une Tesla Model 3 sont les plus désagréables de toute la production mondiale, on sera franchement content d'utiliser les grosses poignées bien pratiques de ce bZ4X.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; voiture-electrique