Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Nissan rachète l'écurie e.dams avec qui il était associé

Mer 13/04/2022   —   Indépendance stratégique.
écurie de Formule e Nissan e.damsL'écurie e.dams est bien connue des amateurs du championnat de Formule E. Elle est là depuis le début, et les 3 premières années, c'était elle qui gagnait presque tout. Ou Renault. Puisqu'Alain Prost travaillait en tant que consultant pour Renault à l'époque, et qu'il était partie prenante dans ce nouveau projet de Formule E, pendant que son fils pilotait l'une des deux monoplaces. Créé en 1988, DAMS (Driot Arnoux Motor Sport) était sans doute l'écurie qui avait la plus longue expérience de la compétition auto. Ce fut donc le succès, et après en avoir profité pendant 4 ans, Renault mit fin à sa participation, pour céder la place à son allié japonais : Nissan. Les monoplaces Renault e.Dams devinrent donc d'un coup des Nissan e.dams, ce qu'elles sont toujours aujourd'hui, sans que cela change quoi que ce soit dans le développement des autos, qui est toujours en France, dans la Sarthe.

Mais aujourd'hui, parce que la compétition, et l'industrie, ont changé, l'écurie Nissan e.dams va peut-être changer de nom, puisque le partenariat est fini. Nissan a acheté l'écurie DAMS continue seul ses activités en Formule 2, sous la direction des frères Driot (les descendants du fondateur), qui n'auront plus de contact avec leurs anciens employés. Y avait-il des différents sur la stratégie à suivre entre Nissan et e.dams ? On pensera plutôt que la Formule E est aujourd'hui à un tournant de sa jeune histoire, avec des teams de plus en plus professionnels, et des budgets orientés à la hausse. Pour un leader de l'électrique comme Nissan, il était temps de s'investir pleinement. C'est ce qu'il fait.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Nissan-Electric ; concept-prototype-electrique