Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Le protectionnisme américain pousse Honda et LG à y investir 4,4 milliards

Mar 30/08/2022   —   Nouvelle usine de batteries.
HondaIl y a 2 semaines, les américains ont mis en place un nouveau système d'incitation à l'achat de voitures électriques. Ouvertement protectionniste, il conditionne les aides à une production locale. Concrètement, il n'y aura plus aucune aide financière pour acquérir une voiture électrique importée de Chine ou d'Europe, alors que l'aide sera maximale pour une voiture fabriquée aux Etats-Unis, avec la batterie elle aussi produite en Amérique. Vu la taille et l'importance du marché américain, les constructeurs n'ont pas tardé à réagir. Hyundai, qui avait déjà un projet de construction d'une usine dédiée à la production de voitures électriques aux Etats-Unis, a annoncé qu'il allait accélérer ses plans. Et c'est aujourd'hui au tour de Honda de réagir. Avec de gros moyens. Le constructeur annonce en effet une joint-venture avec LG, le leader coréen, pour un investissement de 4,4 milliards de dollars dont l'objectif est la construction d'une usine de batteries. Une usine qui aura une capacité de 40 GWh. Ce qui correspond à 500 000 voitures électriques par an, en comptant des batteries de 80 kWh pour chaque voiture.

La construction de l'usine débuterait l'année prochaine, et elle serait opérationnelle en 2025. La localisation n'a pas encore été précisée, mais à priori, elle serait en Ohio, où Honda dispose déjà d'une très grande usine de production automobile.

Pour l'Europe où l'invasion chinoise a commencé, ceci doit montrer que si les différents bonus français, allemand ou italien imposaient une production locale comme aux Etats-Unis, les constructeurs réagiraient de même manière.


Laurent J. Masson




Rubrique(s) et mot(s)-clé : Honda ; industrie-production