Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

Les constructeurs doivent-ils arrêter Twitter ?

Lun 31/10/2022   —   Un problème inédit.
page Twitter de Renault (copie d'écran)Les constructeurs auto ont de tout temps fait beaucoup de publicité. Dans les magazines, à la télévision et maintenant sur les réseaux sociaux, notamment Twitter. Tout allait bien jusqu'à jeudi dernier, qui a vu Twitter devenir la propriété pleine et entière (la société ne sera plus côtée en bourse) d'Elon Musk, qu'on connaît tous pour être le patron de Tesla. C'est dire que dorénavant, si un constructeur auto fait de la publicité sur Twitter, il va donner des sous à un concurrent. Aux Etats-Unis, Ford et General Motors ont déjà fait savoir que s'ils continueraient à exploiter leurs comptes, ils attendaient d'en savoir plus sur les projets de la nouvelle direction, pour renouveler, ou pas, leurs achats publicitaires sur le réseau. Henrik Fisker, en avril dernier, avait réagi immédiatement : il avait fermé son compte, dès l'annonce que l'offre d'achat d'Elon Musk avait été accepté.

Car si Elon Musk se pose en défenseur de la liberté d'expression, il a récemment pris position contre le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes au sujet de l'Ukraine et de Taïwan. D'une manière générale, le patron de Tesla a montré qu'il était imprévisible, capable du meilleur comme du pire, et forcément cela inquiète. Les comptes fermés de personnalités seraient réouverts (en France, aussi ?), et Elon Musk a annoncé la mise en place d'un "conseil de modération des contenus". Ce sera sans doute utile, parce qu'on comprend mal comment Twitter n'est pas capable de supprimer la pornographie, alors qu'il a été capable de fermer le compte de Donald Trump, chef d'état élu, en exercice... Parions que les autres constructeurs suivront l'exemple de General Motors, et s'abstiendront de tout achat publicitaire, jusqu'à ce les nouvelles règles soient expliquées. Et pour les particuliers, au vu de tout ce que Tesla enregistre lors de la conduite des autos, suivre l'exemple d'Henrik Fisker n'est peut-être pas idiot, Elon Musk a d'ailleurs déjà écrit qu'il veut diffuser les publicités les plus petinentes possibles. Cela ne se fera pas en respectant la vie privée des gens...


Laurent J. Masson

Pour information, Telegram est le réseau social le moins intrusif, et aussi le moins gourmand en ressources.

Illustration : copie d'écran de la page Twitter de Renault.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : toutes-les-marques ; commerce-distribution