Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

La Venturi Fetish en production

Ven 31/12/2004   —   C'était l'une des vedettes écolos du dernier salon de Paris, et c'est maintenant à Los Angeles que la première voiture de sport électrique va se faire admirer.
Venturi FetishSi le salon de Paris était le salon de présentation de l'auto, exactement 20 ans après la naissance de la marque à ce même salon, celui de Los Angeles est celui qui doit « asseoir » Venturi comme un constructeur de voitures électriques. En effet, la voiture était à peine sortie de l'atelier en septembre, mais avec 3 mois de développement supplémentaires, la Fetish est désormais prête à séduire ses premiers clients. De plus, des chiffres de performances précis sont maintenant disponibles. L'accélération de 0 à 100 km/h est annoncée à 4,5 s, pour une vitesse de pointe supérieure à 170 km/h (c'était l'objectif), avec une autonomie de 250 à 350 km suivant la conduite. Comme prévu, la Fetish sera produite à 25 exemplaires et pas un de plus, ce qui en fera une auto 15 fois plus rare qu'une Ferrari Enzo. Un regret pourtant, il est que cette Venturi ne sera plus beaucoup française, puisqu'assemblée en Californie.

Venturi FetishMais il est cependant logique de rapprocher la fabrication des clients, et il y aurait plus d'amateurs de cette Fetish électrique sous le soleil californien que dans la grisaille parisienne. Actuellement, la voiture ne sera même pas disponible sur le marché français, et ne sera vendue que dans 3 villes, Los Angeles, Tokyo et bien évidemment Monte Carlo. C'est peu, mais pour la clientèle visée, celle capable de mettre 450 000 € hors taxes dans une voiture, ce ne doit pas être un grand souci que d'acquérir un appartement dans la Principauté de Monaco, si l'on en a pas déjà un.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Venturi ; voiture-electrique ; hautes-performances