Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Bosch et GM ensemble pour l'HCCI

Jeu 18/08/2005   —   L'équipementier géant Bosch fait alliance avec General Motors, le premier constructeur mondial, et l'université de Stanford pour développer des moteurs avec une meilleure combustion.
La technologie que ces 3 parties annoncent qu'elles vont développer en commun s'appelle HCCI. Homogeneous Charge Compression Ignition, soit allumage par compression d'une charge homogène. Cela fait des années qu'on entend parler de cette technologie, mais seuls quelques ingénieurs isolés l'ont effectivement vu en fonctionnement. L'idée est d'introduire dans une chambre de combustion un mélange uniforme d'air et d'essence (comme dans un moteur à allumage commandé, mais avec une plus grande proportion d'air) pour qu'il s'enflamme spontanément, comme dans un moteur diesel, mais à une température beaucoup plus basse dû fait de l'homogénéité du mélange introduit. Cette température beaucoup plus basse a un immense atout, elle permet d'éviter la création d'oxydes d'azote (NOx). Un moteur HCCI est donc, en principe, un moteur beaucoup moins polluant qu'un moteur à combustion interne classique. Mais ce qui est étonnant est que le communiqué de Bosch et General Motors indique l'objectif d'une amélioration du rendement du moteur de 20 % ? On comprend mal comment, si ce n'est par le fait de simplifier les systèmes dépolluants de l'échappement...

Ces recherches et travaux en commun auront lieu en Californie, à l'université de Stanford, et au Centre de Recherches et de Technologie de Bosch à Palo Alto. Ils sont prévus pour durer 3 ans, avec un budget de fonctionement global de 2,5 millions de dollars, ce qui, rapporté au salaire annuel avec les charges d'un ingénieur, ne permet pas la constitution d'une grosse équipe. Mais on voit bien ainsi quelles sont les priorités de GM, qui a beaucoup plus d'ingénieurs travaillant à l'hybridation des véhicules, ou sur les techniques liées à l'hydrogène.

Plus d'informations (en anglais) sur la technologie HCCI sur le site de l'Université de Cambridge.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : General-Motors ; essence-diesel ; technologie