Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Un hybride GM/BMW/Mercedes

Lun 12/09/2005   —   Quand General Motors (GM) et DaimlerChrysler (DC, Mercedes) s'étaient associés pour développer des technologies hybrides l'année dernière, ils n'avaient pas caché que leur partenariat pourrait s'ouvrir à un autre constructeur, c'est chose faite.
Tous les constructeurs voudraient proposer des voitures hybrides à leur catalogue, mais ces véhicules demandent beaucoup de R&D, et exigent des composants coûteux : il est donc difficile de gagner de l'argent en fabriquant des hybrides ! D'où l'intérêt de s'associer pour partager les budgets de R&D, et de faire des économies d'échelle à la production. C'est ce qui avait motivé le rapprochement entre GM et DC, que BMW vient de rejoindre, et là, avec 3 partenaires de ce calibre, il y a de quoi faire décoller l'hybride haut et vite ! On voit le projet ci-contre, il ressemble à une transmission automatique, mais en plus long du fait qu'il englobe 2 moteurs électriques, et l'idée en fait, c'est d'aboutir à l'adaptabilité d'une boite automatique. Les 3 constructeurs fabriquent tous de puissantes propulsions, on peut donc envisager que ces modèles deviennent tous des hybrides à la technologie commune. Mêmes transmissions, mêmes moteurs électriques, et mêmes pack de batteries, cela représente des économies d'échelle fantastiques, tandis qu'il reste les rapports de démultiplication et le software pour différencier 3 autos, et les adapter aux caractéristiques de chacune.

C'est Mercedes qui tire le premier, puisqu'il présente ce lundi à Francfort (reportage complet sur le salon en ligne ici jeudi) un concept exploitant cette nouvelle technologie dans une Mercedes classe S, pendant que BMW ne mets pas tous ses oeufs dans un seul panier, puisqu'il présente une heure plus tard un hybride utilisant des supercondensateurs.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : BMW ; industrie-production ; voitures-hybrides