Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

Un chariot Toyota à PAC

Lun 17/10/2005   —   Le chariot élévateur à pile à combustible va t-il remplacer le chariot élévateur sur batteries ? Ce serait étonnant, mais pourtant...
Chariot à PACC'est le troisième ! Aux USA et en Allemagne, il y a déjà des prototypes de chariots élévateurs à PAC en test, et voilà que Toyota, soucieux de ne pas se faire doubler, présente le sien. Mais actuellement, ce n'est pas Toyota le constructeur automobile qui est derrière ce chariot. C'est Toyota Industries Corporation, une société cousine, et qui a cependant travaillé en collaboration avec Toyota Motor Corporation (le constructeur auto) pour développer ce chariot. Pour ce premier prototype, ni la puissance ni l'autonomie ne sont significativement supérieures à celles d'un chariot électrique, mais la modèle à PAC affiche clairement son avantage en terme de maintenance, ou de nervosité et de constance de cette nervosité.

Un chariot électrique utilise des grosses batteries au plomb dont il faut régulièrement surveiller le niveau, voire le compléter avec du liquide électrolyte, rien de tout cela avec l'hydrogène. Et un électrolyseur n'est pas plus volumineux qu'un jeu de batteries de rechange avec leur chargeur pour permettre un usage 24h/24. Autre atout de ce chariot, il utilise des supercondensateurs comme tampon entre la PAC et le moteur électrique, une technique capable de fournir un fort ampérage avec une rapidité de réaction qu'aucune batterie ne peut égaler. Enfin, quand les batteries sont partiellement déchargées, il peut y avoir une chute de tension qui réduit les performances du véhicule, alors que la PAC assure une puissance constante jusqu'à ce que le réservoir d'hydrogène soit vide.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; utilitaire-hydrogene