Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

General Motors Hydrogen 3 : le Zafira à hydrogène de l'avenir

General Motors Hydrogen 3 H2 à Monaco : ça roule !

Premier groupe automobile mondial, General Motors n'a toujours pas commercialisé de voiture à PAC, mais il s'affirme néanmoins capable de le faire sous peu, les privilégiés qui auront pu conduire le prototype HydroGen3 à Monaco en sont revenus convaincus. Basé sur l'opel Zafira bien connu, cette auto existe en 2 versions. Elles sont toutes 2 à PAC, et ne diffèrent que par leur réservoir, qui contient de l'hydrogène liquide pour l'une, on l'appelle alors « HydroGen3 liquid », et de de l'hydrogène gazeux pour l'autre, nommée avec la même logique « HydroGen3 compressed 700 ». Le 700 est important, car c'est la pression (incroyable !) à laquelle est stockée l'hydrogène. En dépit de cette pression étonnante, ce réservoir a passé avec succès les tests de sécurité du TUV allemand, et il répond à la spécification américaine « NGV2 ». Ce réservoir contient donc 3,1 kg d'hydrogène, et celui de la version liquide 4,8, à la température de -253°. Mais alors que le premier est hermétique, il semble impossible d'éviter que le second, en se réchauffant, ne laisse échapper un peu hydrogène à l'arrêt. On choisira donc en fonction de l'usage : la liquid pour le gros rouleur, la compressed 700 pour celui qui a un usage plus occasionnel de son véhicule.

General Motors Hydrogen 3 GM est ensuite très fier d'être parvenu à loger toute la « mécanique » sous le capot du Zafira, exactement comme le Zafira à essence, et même la hauteur du plancher du coffre est identique. Il n'y a que la banquette arrière qui soit un peu différente, il a fallu la réhausser de 25 mm car le réservoir d'hydrogène qui est en dessous, est plus volumineux que le modèle à essence. Autre motif de fierté, et c'est même un petit exploit, les ingénieurs GM sont parvenus à optimiser dynamiquement le système de la PAC, pour rendre superflu l'usage d'une batterie tampon (ou d'un condensateur) qui viendrait s'intercaler entre la PAC et le moteur électrique. C'est non seulement un grand progrès technique, mais c'est aussi 100 kg de gagnés par rapport au prototype Hydrogen 1 de l'an 2000.

General Motors Hydrogen 3 Il faut cependant encore progresser, puisque GM annonce une masse à vide (quoique remplir le réservoir ne rajoute que 4 kg...) de quelques 1590 kg, soit significativement plus que le Zafira à essence. Mais, servies par une PAC délivrant une puissance constante de 94 kW (crête à 129 kW), qui alimente un moteur électrique de 60 kW, les performances sont cependant satisfaisantes avec un 160 km/h en pointe, tandis qu'en accéllération le 0 à 100 est effectué en 16 secondes. Pour ce qui est de l'autonomie, la version compressed 700 parcourt 270 km sans ravitailler, la liquid faisant jusqu'à 400 km. Une valeur donc vraiment très proche de celle d'une auto conventionnelle. Et GM poursuit ses tests pour faire mieux encore... Les prototypes d'Hydrogen 3 ont déjà parcouru plus de 75 000 d'essais, certains par des températures négatives. Le programme d'essais pour 2003 poursuit dans cette direction : essais d'endurance par grand froid (pas simple, car la PAC ne marche qu'à une température comprise entre 80 et 90°, et produit de la vapeur d'eau qui est réutilisée pour humidifier ses membranes), et essais sur des flottes de véhicules. Beaucoup de travail donc, mais aussi beaucoup d'espoirs, et la certitude, que nous partageons, d'être sur la bonne route.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


27-05-2019 — Ford avec Agility Robotics pour tester des robots livreurs — Une révolution pour après-demain.

26-05-2019 — EVS32 premier et dernier salon de l'électrique — Changement d'époque.

25-05-2019 — Opel Corsa-e électrique 330 km d'autonomie — Primeur au zéro émission.

24-05-2019 — La Skoda Superb iV hybride rechargeable arrive enfin — Sans surprise.

24-05-2019 — Skoda Citigo iV électrique : 265 km d'autonomie à moins de 20 000 € — L'électrique pour tous.

23-05-2019 — Audi Q5 55 TFSI e quattro hybride rechargeable — Conventionnel.

22-05-2019 — La Honda e électrique accessible à la réservation — Seulement 800 €.

21-05-2019 — Ionity choisit Tritium : l'Europe finance des bornes de recharge achetées à l'Australie — Tant pis pour les européens.

20-05-2019 — Caen, aéroport leader du renouvelable — Que font les autres ?

20-05-2019 — Delphi fait un grand pas pour dépolluer le moteur essence — Toujours progresser.

19-05-2019 — Renault EZ-POD : à priori pas pour la route — Mais Roissy en a besoin.

18-05-2019 — Thierry Bolloré salue le test de l'EZ-Flex par La Poste — A Vivatech.

17-05-2019 — Un 20/20 pour le concept Citroën 19_19 — Une descendance à l'Activa.

16-05-2019 — Audi S4, la sportive désormais diesel — Un choix raisonnable ?