Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Quantum Agressor, le buggy à pile à combustible de l'armée américaine

Pour le soldat de demain

Depuis que l'armée américaine a adopté le Hummer, ou plus exactement le HMMWV (High Mobility Multipurpose Wheeled Vehicle), un engin de 3 tonnes et demie dans sa version light, et de 6 tonnes dans sa version blindée, il est apparu le besoin d'autre chose. Le besoin de quelque chose de plus vif, de plus compact et de plus maniable. C'est ce qui a conduit l'armée américaine à s'équiper de buggys. Des petits engins légers, nerveux et rapides. L'armée américaine en a quelques-uns. Et toujours à l'affût de nouveaux véhicules plus performants, les militaires américains, ambitieux et disposant des moyens de leurs ambitions, vont maintenant essayer un buggy d'un nouveau type.

Ce buggy présente 3 atouts majeurs pour les militaires. D'abord, il est considérablement moins bruyant qu'un véhicule classique. Ensuite, il a une très faible signature thermique, ce qui le rend beaucoup plus difficilement détectable par l'ennemi. Et dernier avantage significatif, ce véhicule dispose à tout instant d'une forte puissance électrique, capable d'alimenter divers appareils de transmission et/ou communication sur le terrain. A la lecture de ces caractéristiques, on devine tout de suite le secret de ce véhicule : il n'a pas de moteur thermique, mais un électrique qui fonctionne grâce à une pile à combustible alimentée par de l'hydrogène.

Développé en commun par Quantum et le National Automotive Center (NAC) du Tank-Automotive Research, Development and Engineering Center (TARDEC), ce véhicule s'appelle officiellement AMV™ (Alternative Mobility Vehicle), et on lui a donné le petit nom d'Aggressor pour que les militaires puissent plus facilement se familiariser avec. L'AMV existe aujourd'hui en un seul et unique exemplaire, réalisé dans les locaux de Quantum de Californie, et sa première apparition publique a eu lieu lors du salon SEMA de Las Vegas (une sorte de salon du tuning, photo ci-dessous), début novembre. On le reverra en juin 2005 lors des rencontres annuelles entre l'armée américaine et l'industrie, et entre ces 2 dates, l'AMV sera testé dans de multiples bases militaires, sous différents climats.

Là, l'armée peut faire beaucoup. Les fabricants de piles à combustible déjà font de nombreux tests de fiabilité, mais ces tests sont réalisés par des ingénieurs, qui respectent le travail de leurs pairs, ou par des conducteurs qui ont été longuement briefés sur la valeur, et le caractère exceptionnel du véhicule qu'ils ont entre les mains. Tout change avec les militaires, pour qui le buggy à PAC est un véhicule moins cher qu'un char d'assaut. On n'y fera donc pas plus attention. Et habitués à des véhicules très solides, les pilotes et conducteurs de véhicules militaires ne sont pas réputés pour manier leurs engins dans la douceur. Face à l'ennemi, un soldat doit pouvoir rouler pied au plancher sur une piste défoncée.

Ce qui sous-entend chocs et vibrations à répétition, pour la PAC, les réservoirs d'hydrogène et les durits métalliques qui les relient. Sans oublier l'électronique, qui est omniprésente. L'AMV est en effet un véhicule hybride parallèle, similaire dans son architecture à une Toyota Prius donc, si ce n'est que là où la voiture japonaise à un moteur thermique 4 cylindres, l'AMV a une PAC (comme la Prius en aura une, dans une prochaine génération). C'est une petite PAC, puisqu'elle ne fait que 10 kW, et cela signifie que l'engin doit par ailleurs disposer de batteries conséquentes, puisque la vitesse maximale est annoncée à plus de 120 km/h. On n'imagine pas aller aussi vite avec seulement 10 kW...

Les détails techniques de l'AMV n'ont malheureusement pas été révélés, on sait seulement que c'est que c'est une propulsion, qu'il innove par ses réservoirs d'hydrogène, lesquels sont en fibre de carbone, et qu'il possède un système de contrôle électronique de traction. Ce dernier point étant étonnant sur un buggy... Mais ce dont on est sûr, est que Quantum n'est pas un constructeur automobile. C'est un équipementier qui collabore régulièrement avec General Motors (qui en est le plus gros actionnaire unique). Quantum a ainsi collaboré à la réalisation du Hummer à hydrogène du gouverneur Schwarzenegger. Mais pour devenir constructeur (?), Quantum vient de prendre le contrôle de Starcraft, un autre équipementier spécialisé dans les accessoires tuning. Ainsi, le nouveau Quantum est encore loin de pouvoir concurrencer Toyota, mais il peut répondre à un appel d'offres du ministère de la Défense, et c'est déjà beaucoup. C'est surtout un nouvel acteur majeur de la future société de l'hydrogène qui se forme. Un de plus.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


29-02-2024 — Apple se déclare incapable de concurrencer les chinois — Il ne deviendra pas constructeur auto.

29-02-2024 — Lucid Gravity, le plus sophistiqué des SUVs — En première mondiale à Genève.

28-02-2024 — Lucid Air, c'est la McLaren des électriques — Pour les esthètes.

27-02-2024 — MG3, une hybride qui va bousculer les autres citadines — Alerte sur les Clio et Yaris.

27-02-2024 — Renault 5 E-Tech, superstar dès son premier jour — Elle fait oublier son ancêtre !

26-02-2024 — Renault Scenic : voiture de l'année 2024 — C'était la journée Renault !

25-02-2024 — BYD Yangwang U9, des performances impressionnantes, mais... — La supercar électrique chinoise.

25-02-2024 — Les IM seront badgées MG, qui va devenir très important — Nos lecteurs l'avaient souhaité !

24-02-2024 — Ineos Fusilier, bientôt un 4x4 électrique européen — Prolongateur d'autonomie en option.

23-02-2024 — Stellantis : les petites voitures se vendent mieux que les grosses — Quelle surprise !

22-02-2024 — IM L6, une nouvelle super chinoise sera à Genève — Une cousine des MG.

22-02-2024 — Dacia Spring : opération séduction — Prête pour les beaux quartiers ?



Nos derniers essais :


Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
— Elle est trop belle, on la marie au premier regard.

Jeep ; voiture-electrique
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
— Un mild hybride qui est presqu'un full.

Citroen ; voiture-hybride
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
— Elle demande peu, elle donne beaucoup.

Dacia ; voiture-hybride
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
— La Tesla Model 3 battue, et pas qu'elle.

BYD ; voiture-electrique
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
— Petite voiture, mais gros arguments.

Opel ; voiture-electrique
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
— Une vraie japonaise, avec une grande autonomie.

Nissan ; voiture-electrique
Volkswagen ID. Buzz - Essai détaillé
Volkswagen ID. Buzz - Essai détaillé
— Unique : un minivan charismatique.

Volkswagen ; voiture-electrique
BMW iX1 xDrive 30 - Essai détaillé
BMW iX1 xDrive 30 - Essai détaillé
— Pour un quotidien chic.

BMW ; voiture-electrique
Opel Mokka-e - Essai détaillé
Opel Mokka-e - Essai détaillé
— De la douceur sous un style ravageur

Opel ; voiture-electrique