Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Petit essai de la Renault Fluence ZE, la berline électrique classique

Renault Fluence ZE électriqueC'est à Monaco que nous avons eu l'opportunité d'essayer la version électrique, ce qui nous a réjoui. Depuis plusieurs années en effet, la principauté a mis en place une politique volontariste pour développer l'usage des véhicules électriques, mais alors que Renault ambitionne de devenir le leader mondial de l'électrique, cela faisait plusieurs années (depuis 2003, si la mémoire de ce journaliste est bonne), que nous n'avions plus vu, officiellement, Renault à Monaco. Nous fûmes donc heureux de l'y retrouver, d'autant plus que nous avons pu y essayer une voiture. La Fluence. Ce fut une découverte totale, puisque nous ne connaissions pas la version à coffre de la Megane.

Renault Fluence ZE électriqueNous constatons en premier que Renault n'a pas les choses à moitié. Parce que si la Fluence normale, essence ou diesel, mesure 4,62 m de long, cette version électrique fait 4,75 m. C'est la première fois à notre connaissance qu'une voiture s'allonge en adoptant une propulsion électrique ! Mais c'est parce qu'il a bien fallu trouver de l'espace pour loger le pack de batteries. Un pack d'autant plus volumineux, que la Fluence est conçue pour des échanges de batterie automatisés. Ce que Renault appelle Quickdrop. On arrête la voiture à l'endroit approprié, et en 3 minutes chrono, des bras automatisés remplacent la batterie déchargée par une nouvelle chargée à bloc. Le défaut principal du système est que la station d'échange est très chère... Et qu'il en faudrait des milliers dans tous le pays...

Renault Fluence ZE électriqueIl ne devrait donc pas y avoir de station Quickdrop en France, mais cela n'empêche absolument de se servir de cette Fluence électrique : il suffit de la recharger sur une prise, et cela, il y en a bien partout. Avant de monter à bord, le tour du propriétaire nous aura fait regretter que Renault n'ait pas choisi d'électrifier la Megane, puisqu'on constate que cette Fluence n'est pas plus habitable qu'elle, alors qu'elle est 45 cm plus longue. Son grand atout était le volume de son coffre, mais il est ici réduit de 530 à 317 litres. Soit à peine plus qu'une Clio. C'est le second point faible de l'auto après l'autonomie.

Renault Fluence ZE électriqueRenault Fluence ZE électriqueMais on oublie tout de suite ces défauts en mettant le contact dans un silence parfait. Notre essai a été court, trop court, mais les voitures électriques ont l'atout que, par rapport à une Ferrari qui demande un essai sur circuit ou en Allemagne, les qualités de silence et de douceur d'une voiture électrique sont immédiatement perceptibles. Les voitures à coffre étaient traditionnellement moins bruyantes que celles à hayon, et ce n'est plus très vrai aujourd'hui, mais cette Fluence ZE est réellement impressionnante pour son silence de fonctionnement. Le moteur est silencieux, le reste de la voiture aussi. L'intégration de la propulsion électrique est parfaite, on voit le travail d'un grand constructeur.

Renault Fluence ZE électriqueLe raffinement de la conduite nous a même surpris, cette Fluence est très convaincante. La carrosserie et les plastiques de l'intérieur nous disent que nous sommes dans une berline de grande série, et notre voiture d'essai, blanche, avait vraiment l'air d'un taxi, mais les sensations ressenties au volant sont celles d'une limousine. Tous les bruits de la route sont parfaitement filtrés, et la Fluence ZE est très confortable. C'en est étonnant si on considère que la Fluence n'est pas une vraie Megane 3 avec un coffre. Son train avant par exemple, est celui de la Megane 2. C'est bien aussi côté accélération, avec une réponse immédiate à l'accélérateur, tout au moins aux vitesses urbaines de notre essai. On précisera d'ailleurs que la vitesse maximale est de 135 km/h, ce qui est... Peu !

Renault Fluence ZE électriqueNous voudrions alors écrire que la Fluence électrique est idéale pour la ville, si bien sûr elle ne faisait pas 4,75 m. Telle quelle, nous l'imaginons plutôt taillé pour les Etats-Unis, mais elle n'y sera pas vendue, et son principal marché sera Israël. La voiture mérite pourtant une diffusion internationale, puisqu'elle a prouvée ses talents lors de l'édition 2011 du challenge Bibendum. La Fluence a été la meilleure lors de l'épreuve de manœuvrabilité, devant les roadsters Tesla, et elle a aussi été la plus efficiente, parcourant 300 km en ne consommant que 37,44 kWh. Attention cependant, il s'agit d'une consommation minimale, obtenue par un expert de la conduite écologique. Un conducteur lambda sur un parcours moyen en serait loin, l'autonomie officielle de 185 km est elle aussi à prendre avec des pincettes.

Renault Fluence ZE électriqueMais même réduite d'un tiers, on peut déjà rouler, et le plus gros défaut de la Fluence électrique est alors peut-être dans l'impossibilité de l'acheter complète. La voiture coûte 26300 €, elle est éligible au bonus de 5000 €, mais il reste à payer la batterie, qui n'est disponible qu'à la location. En ne faisant que 10000 km par an, le loyer mensuel sera de 79 €, il sera plus élevé si on veut rouler plus. Alors, si on accepte l'idée de payer tous les mois, ad vitam aeternam, même pendant les vacances à l'étranger ou qu'on ait les 2 jambes cassées, la Fluence ZE en donne pour son argent, parce qu'elle distille un agrément de conduite digne d'une auto du segment supérieur.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


29-02-2024 — Apple se déclare incapable de concurrencer les chinois — Il ne deviendra pas constructeur auto.

29-02-2024 — Lucid Gravity, le plus sophistiqué des SUVs — En première mondiale à Genève.

28-02-2024 — Lucid Air, c'est la McLaren des électriques — Pour les esthètes.

27-02-2024 — MG3, une hybride qui va bousculer les autres citadines — Alerte sur les Clio et Yaris.

27-02-2024 — Renault 5 E-Tech, superstar dès son premier jour — Elle fait oublier son ancêtre !

26-02-2024 — Renault Scenic : voiture de l'année 2024 — C'était la journée Renault !

25-02-2024 — BYD Yangwang U9, des performances impressionnantes, mais... — La supercar électrique chinoise.

25-02-2024 — Les IM seront badgées MG, qui va devenir très important — Nos lecteurs l'avaient souhaité !

24-02-2024 — Ineos Fusilier, bientôt un 4x4 électrique européen — Prolongateur d'autonomie en option.

23-02-2024 — Stellantis : les petites voitures se vendent mieux que les grosses — Quelle surprise !

22-02-2024 — IM L6, une nouvelle super chinoise sera à Genève — Une cousine des MG.

22-02-2024 — Dacia Spring : opération séduction — Prête pour les beaux quartiers ?



Nos derniers essais :


Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
— Elle est trop belle, on la marie au premier regard.

Jeep ; voiture-electrique
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
— Un mild hybride qui est presqu'un full.

Citroen ; voiture-hybride
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
— Elle demande peu, elle donne beaucoup.

Dacia ; voiture-hybride
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
— La Tesla Model 3 battue, et pas qu'elle.

BYD ; voiture-electrique
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
— Petite voiture, mais gros arguments.

Opel ; voiture-electrique
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
— Une vraie japonaise, avec une grande autonomie.

Nissan ; voiture-electrique
Volkswagen ID. Buzz - Essai détaillé
Volkswagen ID. Buzz - Essai détaillé
— Unique : un minivan charismatique.

Volkswagen ; voiture-electrique
BMW iX1 xDrive 30 - Essai détaillé
BMW iX1 xDrive 30 - Essai détaillé
— Pour un quotidien chic.

BMW ; voiture-electrique
Opel Mokka-e - Essai détaillé
Opel Mokka-e - Essai détaillé
— De la douceur sous un style ravageur

Opel ; voiture-electrique