Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Ford Mondeo Hybrid - La bonne architecture - Essai détaillé

Ford Mondeo hybride
Ses points forts

Consommation toujours basse
Puissance du moteur électrique
Très grand silence de fonctionnement
Vaste habitabilité
Comportement efficace
Jantes de 16 pouces
Ses points faibles

Petit coffre pour une familiale
Pas de hayon
Système SYNC qui n'est pas une option
Aucun indicateur de puissance
Uniquement en finition Titanium

Historique et présentation

Ford Mondeo hybrideEssai réalisé du 13 au 17 avril 2015.
503 km parcourus.

Voici donc la quatrième génération de la Ford Mondeo. A la différence du modèle précedent, qui était un pur produit européen, il s'agit d'une voiture mondiale, d'ailleurs déjà vendue aux Etats-Unis sous le nom de Fusion. C'est donc un retour aux sources, puisque la première Mondeo, en 1993, était déjà une voiture mondiale (vendue alors aux Etats-Unis sous le nom de Contour). Nous avons affaire à une vaste berline qui, surprise, est une 4 portes. Ce n'est certes pas très apparent vu de profil, la carrosserie est plus 2 volumes que 3, mais il n'y a pas de hayon. L'ouverture du coffre est classique, et avec la lunette arrière qui descend très bas, l'ouverture manque de hauteur.

Ford Mondeo hybridePour autant, les dossiers de la banquette arrière sont rabattables en 2 parties 60/40, la modularité n'a pas été oubliée. On reviendra à la question du coffre, car la grosse nouveauté est sous le capot : cette Ford est hybride. Enfin ! J'avais eu l'opportunité d'essayer un Escape hybride pendant un quart d'heure en 2006, et Ford a deja vendu plus de 400000 hybrides, mais aucun n'avait jamais été inclus au catalogue européen. C'est là qu'on se réjouit que la Mondeo soit redevenue un modèle mondial. Elle serait restée strictement européenne, on peut douter qu'il y aurait eu une version hybride.

La technologie

Ford Mondeo hybrideFord Mondeo hybrideAvec une longueur de 4,87 m, la Mondeo est une midsize aux Etats-Unis, mais c'est définitivement une grande voiture en Europe. On apprend avec joie qu'elle est 10 % plus aérodynamique que l'ancienne, mais un chiffre surtout, retient notre attention sur la fiche technique : 1579 kg. C'est le poids de l'auto et, au vu des dimensions, comme de la lourdeur d'un système hybride, la valeur est remarquable. Il suffit d'ailleurs de voir que la Mondeo diesel 180 ch automatique fait 10 kg de plus. Côté architecture, pas de surprise, on retrouve celle de Toyota. Les 2 constructeurs avaient conclu un accord, il y a douzaine d'années, en voici la suite. Attention cependant, ce n'est pas du copié-collé, c'est un développement Ford, ce n'est que l'architecture globale est similaire.

Ford Mondeo hybrideOn a donc un moteur essence qui fonctionne selon le cycle Atkinson, un 4 cylindres 2 litres de 141 ch, avec 2 moteurs électriques. L'un a la mission principale de transmettre sa puissance aux roues, avants, le second servant surtout a récupérer l'énergie perdue lors des freinages, pour recharger la batterie. Les chiffres sont enthousiasmants, puisque le moteur électrique de propulsion a une puissance de 88 kW (120 ch), tandis que la batterie lithium-ion a une capacité de 1,4 kWh, ce qui, dans les meilleures conditions, permet de parcourir 3 km. Avec 187 ch au cumul, cette Mondeo est une vraie hybride, où tous les auxiliaires (assistance de direction, pompe à eau, climatisation, etc...) sont électriques. On note aussi la présence d'un dispositif de récupération de la chaleur de l'echappement, pour accélerer le chauffage de l'habitacle par temps froid.

Intérieur et équipement

Ford Mondeo hybrideLa motorisation hybride n'est livrable qu'avec la plus belle finition (en attendant la Vignale), la Titanium. C'est globalement réussi, même si on aimerait un zeste d'originalité ici et là. Bravo par contre, pour le volume disponible. Il y a beaucoup de place a l'avant, il y en a aussi beaucoup a l'arriere, la Mondeo est une vraie 5 places. Elle est cosy avec les vitres arrières surteintées, mais le coffre n'est pas a ce même niveau. Il a fallu trouver de la place pour intégrer la batterie, et cela s'est fait au détriment du volume pour les bagages. La moitié du coffre est d'une hauteur normale, mais l'autre moitié a le plancher surélevé de 25 cm, au même niveau que les dossiers des sièges arrières lorsqu'ils sont rabattus. Le coffre étant très profond, on arrive tout de même à un volume utile de 383 litres, mais il est clair qu'une malle ne rentrera pas. Notre illustration montre mon bagage cabine 55x45x25. Le client devra probablement prévoir l'achat d'un set de bagages adapté. La voiture vaut bien cette petite dépense supplémentaire.

Ford Mondeo hybride L'équipement est riche avec une saveur américaine tres perceptible. On constate par exemple que les designers ont cherché a réduire le nombre de boutons, mais parce que les americains aiment quand cela marche, il y a une touche Dégivrage Max pour les matins d'hiver. Quant à l'air conditionné, à la limite, il marche trop bien. On accepterait qu'il perde un peu d'éfficacité, s'il pouvait eviter d'envoyer des courants d'air aussi violents. Les phares ensuite, sont intelligents. En fonction de la vitesse, de la luminosité ambiante, des roues (droites ou braquées), et d'autres paramètres encore, leur éclairage s'adapte aux circonstances. Cela marche bien, mais pourquoi ne sont-ils pas plus puissants ? Le tableau de bord aussi se voudrait intelligent, bien qu'il soit sous la responsabilité du conducteur qui, de part et d'autre de l'indicateur de vitesse central, peut choisir l'affichage de divers écrans d'information. Mais on est surpris d'y voir encore une animation avec des feuilles qui se multiplient si on roule écolo. C'est totalement has been en 2015...

Ford Mondeo hybrideUn autre écran apparait bien plus utile, il donne une mesure (en %) de la part obtenue par le système de récupération d'énergie lors d'un ralentissement. On sait que sur tout hybride ou electrique, il y a 2 freinages, l'un classique, hydraulique, l'autre par le moteur électrique. Cette trouvaille de Ford permet d'apprendre à maximiser la récupération d'énergie (il ne faut pas freiner trop fort). Enfin, on remarque sans joie un logo Microsoft sur la console centrale, du fait que Ford s'est associé a l'éditeur de logiciel pour développer son systeme SYNC. On a d'ailleurs reconnu la patte de Microsoft sur le GPS. Après avoir saisi une destination, il faut valider cette destination, valider l'itinéraire, et ensuite cela demande : Voulez-vous demarrer le guidage? Il n'y a pas de touche, non, on faisait cela juste pour rire, alors on valide une dernière fois, et une voix dit : le guidage va commencer.

Ford Mondeo hybrideOn est mieux servi dans un troquet. On dit ce qu'on veut boire, et le serveur vous l'amène sans baratin. Serait-il possible d'obtenir la meme facilité dans la Mondeo? Actuellement, oui, parce que SYNC inclut un systeme de reconnaissance vocale. Il peut aussi commander la radio ou la climatisation, et bien sûr la téléphonie. Tout ce qui est accessible par l'écran multi-fonctions, en fait. Cela marche bien d'après la documentation, il suffit de dire une adresse, et l'auto vous y guide, mais nous ne sommes pas parvenus a le faire marcher comme cela devrait. On précise que l'appareil est resté longtemps en recherche parce que nous n'avions pas de smartphone compatible, mais cela ne nous a pas empêché de constater certaines lacunes. Pour revenir au GPS par exemple, les paramètres de la navigation sont figés. Si on decide tout d'un coup qu'on ne veut pas payer de péage, il faut tout recommencer. La cartographie ensuite, derrière une iconographie peu optimale, connait des manques. A Quiberville, la rue principale n'était pas sur la carte ! Bref, s'il y en a qui croient que les nouvelles technologies vont leur faire gagner du temps, ce n'est pas gagné. Des mises à jour sont possibles, mais le système est déjà lent, il ne va pas s'améliorer avec plus de données à traiter.

Performances et tenue de route

Ford Mondeo hybride Notre première impression est un sentiment d'isolation. Joints de portières, épaisseur des vitres, rigidité de la caisse, tout concourt à donner aux occupants de l'auto le sentiment qu'ils sont dans un gros cocon à l'abri de toutes les agressions du monde extérieur. L'habitacle est chaud, silencieux, et confortable, grâce a des assises douillettes. Seconde impression, c'est stable. On ne voit pas les limites de la carrosserie, mais on voit bien le capot. Il est large, et toujours bien droit. La Mondeo ne penche pas dans les virages. Le comportement est tres sain, et meme la direction, à assistance électrique, est d'une grande precision. On ne peut que lui reprocher de ne pas faire remonter assez d'informations, mais sur une familiale, ce n'est pas un drame.
Ford Mondeo hybrideFord Mondeo hybrideCote performances, les accélérations sont certes adéquates, mais bien différentes des standards du segment. La boite à variation continue est toute douce, le moteur essence émet un grognement qui n'est pas vraiment désagréable si on accélère fort, mais certains regretteront la hargne d'un gros diesel. Ils auront tort. Bon, face a un 6 cylindres diesel, d'accord, mais ce 4 cylindres essence hybride vaut tous les 4 cylindres diesel du monde. Avec de surcroît une bonne surprise, une allonge inattendue en mode électrique. On connait la Prius. On peut a son volant quitter un feu rouge sur la seule puissance du moteur électrique, mais dès qu'on accélère franchement, le moteur essence démarre à la seconde. La Mondeo hybride n'est pas ainsi. On peut avoir une accélération valable sur l'électrique seul. Il est meme possible de rouler à 135 km/h, avec l'essence coupé.

Ford Mondeo hybrideIl y a visiblement beaucoup plus d'énergie électrique disponible que sur la voiture japonaise. La capacité de la batterie de 1,4 kWh ne parait que faiblement supérieure a celle d'une Prius, qui est de 1,3 kWh, mais c'est une lithium-ion, alors que Toyota emploie encore des NiMh. La batterie Ford doit se décharger et se recharger sur une plus grande amplitude. Au final, l'expérience est très agréable. Remarquablement peu bruyante, spacieuse, douce et confortable (merci et bravo pour les jantes au diamètre modéré de 16 pouces). La Mondeo hybride a de bonnes cartes en main, y compris celle de la sécurité. Nous avons eu en effet la surprise de trouver les ceintures très épaisses en repliant les dossiers des sieges arrières, c'est parce qu'elles ont un airbag incorporé ! Bravo pour cette première. Seul défaut, l'absence de toute indication de la puissance disponible/utilisée. Comme sur la Prius en fait, mais maintenant que VW a sorti ses E-Golf et Golf GTE avec un gros indicateur bien lisible, la concurrence doit se mettre à niveau. L'absence d'un choix de modes de fonctionnement (Sport, Eco..) ne manque pas par contre. Cela marche bien tout le temps, pas besoin de réglages supplémentaires.

Consommation, efficacité énergétique

Ford Mondeo hybrideFord Mondeo hybrideLe tableau de bord donne une info intéressante. A côté du compteur kilométrique journalier, il donne la part du trajet effectué en mode zéro émission. Sur tous nos trajets urbains et routiers, cette proportion a été au-delà des 50 %. Et très nettement au-dessus en ville. Qu'on se le dise, le système hybride marche bien ! Beaucoup mieux même que l'avions prévu, avec une consommation franchement inédite pour le segment. Sur un trajet de plus de 50 km en banlieue parisienne, dans un traffic modéré, sans zones 30 km/h, notre moyenne a été de 3,9 l/100 km. En conduisant normalement, un super priussien peut faire mieux. Une Prius aurait-elle fait mieux ? Nous en doutons, et parce que la Mondeo est plus grande et plus puissante, on peut féliciter les ingénieurs Ford.

Ford Mondeo hybrideDès que la vitesse augmente cependant, la logique reprend ses droits. Avec plus de masse, et plus de surface frontale, la Mondeo use plus. Sur la route, avec un bon rythme, cela tourne entre 5,4 et 5,8 l/100 km, et sur l'autoroute, cela monte à 7,5 l/100 km. Au final, la moyenne totale de notre essai a été de 6,05 l/100 km, alors qu'on ne s'est jamais privé d'enfoncer l'accélérateur aux feux rouges. Autrement dit, cela fait plus de 10 ans que Ford fait des hybrides, et cela se voit. Il a eu le temps de peaufiner sa technologie. Pour parler clairement, on disait qu'il y avait Toyota et les autres, il faut dire désormais qu'il y a Toyota, Ford et les autres. Car cette Mondeo hybride surclasse tous les hybrides non rechargeables de PSA, Honda, VW ou BMW. Ajoutons que nous ne pensons pas qu'un diesel aurait consommé moins, sinon, sur l'autoroute à vitesse stabilisée. Mais partout ailleurs, l'hybride prodigue un agrément d'utilisation (douceur, silence...) considérablement supérieur. On notera pourtant que pour les gros rouleurs, les 53 litres du réservoir d'essence donneront moins d'autonomie qu'un diesel sur l'autoroute. C'est là le paradoxe, ou la preuve ultime que l'auto est de conception américaine. C'est en ville que cette Mondeo hybride est la plus efficace, alors que ses dimensions, en Europe, la prédestinent plutôt à en sortir.

Conclusion

Ford Mondeo hybrideIl faut d'abord reconnaitre que Ford a vu juste, au contraire des constructeurs allemands. Ces derniers ont voulu la facilité, ils ont retenu l'architecture médiocre d'un moteur électrique unique, le plus petit possible, intercalé entre le moteur essence et la boite de vitesses, pour ne rien bouleverser sous le capot. Les ingénieurs Ford ont vu plus loin, ils ont compris que pour obtenir la plus grande efficacité en terme de réduction de la consommation, il fallait 2 moteurs électriques puissants, et une architecture lourde et complexe, avec un train épicycloïdal. Cela coûte cher, c'est difficile à intégrer, mais rien n'est plus efficace.

Ford Mondeo hybrideAux Etats-Unis, Toyota vend une version hybride de sa Camry, qui est en concurrence directe avec cette Mondeo, mais en Europe, cette Ford n'a strictement aucune concurrente. Bien moins chère qu'une Lexus IS, alors qu'elle est nettement plus spacieuse, et que son standing est à peine inférieur, la Mondeo hybride est seule face à une armada de diesels, et elle tient tout à fait la comparaison. N'est-ce pas là le souhait de beaucoup ? Que l'hybride essence remplace le diesel ? Si le coffre n'est pas un souci, et honnêtement, il ne doit l'être que pour une minorité, cette Mondeo hybride devrait, en Europe où les carburants sont chers, convaincre une plus forte proportion de clients que ne le fait la Fusion hybride aux Etats-Unis.

Ford avait initié une baisse de la part du diesel avec son 3 cylindres EcoBoost, il fait encore bien plus fort avec cette Mondeo hybride. Affichée au même tarif que la 2.0 TDCI 150 ch Powershift, il n'y a pas à hésiter un quart de demie seconde, c'est cette version hybride qu'il faut prendre.


Laurent J. Masson







Dernières actualités de l'écologie automobile :


18-11-2019 — Bruno Le Maire veut un malus à 25 000 € ? — Démagogie.

17-11-2019 — Du nouveau chez Jeep : un moteur diesel — Un puissant V6.

16-11-2019 — 2 nouveaux malus en 2020, un au 1er janvier, un au 1er mars — Quand l'inconstance est au pouvoir.

15-11-2019 — Peu d'opposants à la future usine allemande de Tesla — Les voisins s'expriment. Mis à jour.

14-11-2019 — Nouvelle Octavia : heureusement qu'il y a Skoda — Aussi en hybride rechargeable.

13-11-2019 — La panne salvatrice des électriques qui ne se vendent plus en Chine — Vite, la maturité.

13-11-2019 — Elon Musk choisit Berlin pour l'usine européenne de Tesla — Pour humilier les allemands ? Mis à jour.

11-11-2019 — Mercedes fera une version électrique de son classe G — Son nom sera EQG ?

10-11-2019 — Fiat-Chrysler, c'est mieux qu'Opel selon Carlos Tavares — Quelques idées.

09-11-2019 — Les batteries chinoises de BYD ont séduit Toyota — Mariage sino-nippon.

08-11-2019 — Citroën C5 Aircross hybride rechargeable — Les chevrons électrifiés.

07-11-2019 — Les parisiens vont-ils se battre pour les SUV ? — La déchirure.

07-11-2019 — Ford Mustang Lithium, l'avenir face à la tradition — Evolution nécessaire ?

06-11-2019 — Fiat aussi sera forcé d'abandonner les petites voitures — Evolution de l'espèce.



Nos derniers essais :


Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
— Une essence qui a les qualités pour rester leader.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
— Le style et la vertu à bon prix.

Hyundai ; voitures-hybrides
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
— La première compacte hybride sportive.

Toyota ; voitures-hybrides
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
— Espèce sportive toute mécanique à protéger.

Ford ; essence-diesel
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
— Toujours un bijou de technologie.

BMWi ; voiture-electrique
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
— Elle consomme moins qu'une hybride !

Peugeot ; faible-consommation
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
— La petite Lexus qu'on attendait.

Lexus ; voitures-hybrides
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
— Essai détaillé d'une petite qui joue de sa légèreté.

Suzuki ; voitures-hybrides