Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Peugeot e-208 - Essai détaillé - La plus fun des petites électriques

Peugeot e-208 électrique
Ses points forts

Comportement routier dynamique
Bonnes performances
Présentation luxueuse pour une citadine
Pas de batterie sous les pieds
Recharge rapide 100 kW
Ses points faibles

Pas d'affichage niveau batterie en %
Réglage de regénération insuffisant
Petitesse des portes arrières

Historique et présentation

Peugeot e-208 électriqueEn une génération, tout peut changer. Cette e-208 en est la preuve. Il y a un quart de siècle, la Peugeot 106 électrique était la plus mauvaise des 106. On ne pourrait même pas comparer ses accélérations de 0 à 100 km/h avec la e-208 actuelle, puisqu'elle ne pouvait pas atteindre les 100 km/h ! Aujourd'hui, la 208 électrique est la plus nerveuse des 208. Et notre voiture d'essai est aussi la plus belle de la famille, puisque sa finition, GT, est uniquement disponible avec la motorisation électrique. Que de changements, que de progrès, même si cela a un coût, puisque notre e-208 est affichée à un tarif de 37 550 €, quand la première 208 essence de base ne coûte que 15 900 €, et que le premier prix en électrique, avec la finition Active, est à 32 300 €. Le bonus de l'état vient heureusement réduire cette différence de 7000 €, pour cette année 2020.
Peugeot e-208 électriquePeugeot e-208 électriqueC'est une electrique donc, et la première chose qu'on remarque est que cela ne se voit pas que cette 208 n'est pas une essence. Il y a certes des petits logos e, mais on n'associe pas automatiquement cette lettre à l'électricité. Cela aurait pu être un e pour épatant. Il n'y a pas non plus de sortie d'échappement, mais il y a beaucoup de modèles où cet élément est peu visible. Il y a ensuite des arches de roues noires, et seules les 208 électriques en ont, mais cela ne signifie rien. On s'installe au volant, et là non plus, on est bien en peine de trouver le moindre signe qui indique que la propulsion est électrique. C'est la preuve que l'intégration est parfaite, et que cette 208 n'est pas une essence convertie à l'électricité à la dernière minute.

Technologie

Peugeot e-208 électriqueDés la première feuille blanche où on a conçu cette génération de 208, on savait qu'elle devrait pouvoir accepter une motorisation thermique ou électrique. La surprise, merci à l'ingéniosité des gens de PSA, est dans la hauteur du plancher. Il est à la hauteur normale d'une voiture essence, alors qu'habituellement, les électriques ont des planchers surélevés, parce qu'il y a des batteries logées par dessous. Pas ici, il y des batteries en dessous, mais seulement sous les sièges (avants et arrières), et dans un tunnel central. La batterie a alors la forme d'une croix de Lorraine, mais en dépit de cette forme inhabituelle, elle possède un système de refroidissement liquide (certains disent que c'est grâce à cela qu'elle accepte une puissance de charge plus élevée que la Zoé), et elle a une capacité de 50 kWh (46 kWh utiles), ce qui semble satisfaisant pour une auto de cette taille.
Peugeot e-208 électriquePeugeot e-208 électriqueCette batterie est garantie 8 ans, elle alimente une machine électrique de 100 kW (136 ch), avec un couple confortable de 260 Nm. Encore qu'il y ait là quelque chose d'assez critiquable, même si Peugeot n'est pas le seul à procéder ainsi, elle est que cette puissance de 136 ch, on n'en dispose pas en mode normal. La puissance n'est là que de 110 ch (avec 220 Nm de couple). Il faut se mettre en mode SPORT pour avoir la pleine puissance. Et si on veut maximiser l'autonomie, on se mettra en mode ÉCO, où la puissance chute à 80 ch, avec 180 Nm de couple. Pour la recharge, la 208 reçoit en série un chargeur 32A, soit 7,3 kW, ce qui permet de refaire un plein d'électricité en un peu moins de 8 heures. En option, un chargeur 11 kW met la recharge complète en moins de 5 heures. Enfin, là où la 208 écrase la concurrence, est en ce qu'elle accepte la recharge en courant continu jusqu'à une puissance de 100 kW. On peut donc faire des arrêts recharge de 30 minutes sur l'autoroute, alors qu'il faudra au moins 2 fois plus de temps, avec sa rivale, la Renault Zoé.


Intérieur et équipement

Peugeot e-208 électriquePeugeot e-208 électriqueToutes les 208 ont désormais 4 portes, et à bord, on retrouve le style Peugeot. La marque au lion a remarquablement réussi à unifier le style de ses habitacles. 208, 3008 ou 508, on retrouve l'i-Cockpit et les touches piano. Le petit volant est agréable, on critiquera plutôt le siège, sauf pour les grands. Parce que la difficulté, avec le tableau de bord au dessus du volant est qu'il faut être assis haut pour bien le voir. Pour les personnes de petite taille, il nous semble qu'il faudrait pouvoir lever le siège plus haut. Sinon, on apprécie de trouver des poignées de maintien au plafond pour 4 personnes, mais c'est par la richesse de son intérieur que la 208 étonne le plus.

Peugeot e-208 électriqueFinition carbone, un grand écran central de 25 cm, des liserés de LEDs au tableau de bord et sur les portières, un boîtier d'instruments tout digital avec un look science fiction, tout cela a de l'allure, bien plus qu'on s'attend à en trouver dans une 208. Reste que si les places avants sont confortables, l'habitabilité arrière ne bat aucun record, surtout que les portières sont étroites. Le coffre ensuite est d'un volume juste correct à 311 litres, et le plus gros défaut de la voiture selon nous est en ce qu'il n'est pas possible d'afficher au tableau de bord, le niveau de charge batterie en pourcentage. On obtient cette information seulement lorsqu'on recharge. Il est vraiment dommage que cette information soit manquante car c'est la plus essentielle pour les geeks... Et cela alors que la 208 est très bien équipée. Elle a par exemple des phares tout LED avec le passage codes/phares automatique. Il nous semble que c'était la première fois que nous voyons cela sur une auto de ce segment. On peut aussi souligner la présence de 4 ports USB (2 à l'avant, 2 à l'arrière), dont un au nouveau petit format USB-C.

Performances et tenue de route

Peugeot e-208 électriquePeugeot e-208 électriqueJe prends le volant, et comme je savais que la puissance était variable selon le mode, je mets d'emblée le mode Sport (ARF !) pour avoir le meilleur de l'auto. Je ne suis pas déçu ! Peugeot annonce l'accélération de 0 à 100 km/h en 8,1 secondes, je n'en doute pas. Et la tenue de route est tout à fait à la hauteur des performances en ligne droite. J'en suis presque surpris. Les petites Peugeot à essence ont toujours été bien sympathiques à conduire, il en va de même pour cette électrique, et j'en suis rassuré. Car je pense à un sujet délicat, qui est le non remplacement de la 208 GTI. La future petite sportive de Peugeot sera une électrique, cela faisait réfléchir, voire s'inquiéter, mais cette version normale m'a convaincu qu'il y avait un potentiel.
Peugeot e-208 électriquePeugeot e-208 électriqueD'une manière assez surprenante, j'ai aussi trouvé cette e-208 bien confortable. Avec 1455 kg, il y a beaucoup de masse pour une petite voiture, mais l'amortissement est très bon. Le freinage n'est pas vraiment au même niveau, en étant un peu plus difficile à doser, et comme toute électrique, il y a cette question délicate de la regénération de l'énergie perdue au freinage. Peugeot n'a probablement pas voulu surprendre ses clients, et son auto ne propose que 2 réglages. Un peu de regénération (mode normal), ou un peu plus de regénération (mode B). Il manque un réglage aucune regénération. et forte regénération (comme l'e-Pedal chez Nissan).


Consommation, efficacité énergétique

Peugeot e-208 électriquePeugeot e-208 électriqueEffectuant nos tests normalisés, en mode normal, nous avons relevé une consommation de 12,2 kWh/100 km en conduite routière tranquille, et de 24,9 kWh/100 km sur l'autoroute. Avec 46 kWh disponibles dans la batterie, l'autonomie varie donc de 185 à 377 km. La première de ces valeurs paraît bien faible, c'est le fait de l'autoroute. Ce n'est pas comme sur une voiture thermique, où par le jeu de la boite de vitesses, on consomme à peine plus sur l'autoroute que sur la route. La courbe de progression de la consommation avec la vitesse n'a ici rien de linéaire. L'e-208 nous a semblé assez sobre jusqu'à 90/100 km/h, l'autonomie reste supérieure à 300 km tant qu'on ne va pas plus vite, mais la consommation augmente brutalement à partir de 110/120 km/h. C'est dire que pour celui qui veut voyager, il vaudra mieux s'en tenir aux routes nationales. Encore que la 208 électrique a le formidable atout de pouvoir recharger à 100 kW. On peut réellement retrouver 80% de charge, voire un peu plus, en seulement 30 minutes. C'est un cadeau pour l'avenir, qui garantira la facilité de revente de l'auto dans quelques années, quand les bornes ultra rapides seront plus nombreuses qu'elles ne sont aujourd'hui.

Conclusion

Peugeot e-208 électriquePeugeot e-208 électriqueLa Peugeot 106 électrique n'aura pas laissé un souvenir impérissable, mais il est difficile de ne pas voir cette e-208 comme une réussite. Bien sûr, on ne peut manquer de la comparer avec la Renault Zoé, qui a eu le temps de s'établir comme la référence sur ce segment. La Peugeot a un peu moins d'autonomie que la Renault, cela est incontestable. Mais la Peugeot est plus amusante à conduire, et elle se recharge plus vite. Voilà les différences brutes, le reste est affaire de goût et de couleurs. Tout le monde sera donc d'accord pour dire qu'elle est compétitive, et entre des autos zéro émission, pour nous qui avons toujours placé le plaisir de conduire avant toute autre considération, cette lionne reçoit notre préférence.


Laurent J. Masson







Dernières actualités de l'écologie automobile :


09-07-2020 — Cupra el-Born, mieux qu'une Seat ! — Mais aussi plus cher.

08-07-2020 — La petite Smart électrique remplacée par un gros 4x4 diesel ? — Ineos Grenadier, ce n'est pas un gag.

07-07-2020 — Après l'électro-mobilité, Aston Martin joue la carte de la nostalgie et de James Bond — Ce passé qui fait encore rêver.

07-07-2020 — Poids lourd à hydrogène, Hyundai tire le premier avec son XCIENT — D'abord pour les suisses.

06-07-2020 — Baisse planifiée des émissions de CO2 : ce sera tout juste — Equation difficile.

05-07-2020 — Maserati est écolo, il fera plus de puissance avec moins d'essence — La pré-chambre de combustion.

04-07-2020 — Le Covid-19 entrainerait la liquidation de l'usine Smart en Moselle — Et quid de la petite Mercedes ?

03-07-2020 — Suzuki Across, un RAV4 hybride rechargeable ultra sobre — Les nouveaux partenaires.

02-07-2020 — Le Volkswagen Tiguan GTE hybride rechargeable aura 245 ch — De plus en plus haut de gamme.

02-07-2020 — Le succès payé des électriques — Hélas, pas durable.

01-07-2020 — Un tout nouveau moteur pour la Skoda Octavia G-TEC au GNV — Pas branché, mais au top.

01-07-2020 — Citroën C4, une vraie Citroën comme on l'attendait — Pluri-énergie.



Nos derniers essais :


Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
— Le charme discret de l'écologie canaille.

Peugeot ; voitures-hybrides-rechargeables
Peugeot e-208 - Essai détaillé
Peugeot e-208 - Essai détaillé
— La plus fun des petites électriques.

Peugeot ; voiture-electrique
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
— Un SUV sportif hybride ? Une auto couteau suisse.

Ford ; voitures-hybrides
Seat Arona TGI au GNV
Seat Arona TGI au GNV
— La voiture au gaz de monsieur tout le monde.

Seat ; biogaz-biomethane-GNV-renouvelable
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
— Prises en mains, un système léger mais efficace.

Suzuki ; voitures-hybrides
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
— A la fois une citadine et une routière.

Lexus ; voitures-hybrides
Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Seat Mii Electric, prise en mains
Seat Mii Electric, prise en mains
— La première électrique vraiment abordable.

Seat ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation