Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Bientôt une Prius à 2 rythmes

Sam 14/01/2006   —   En marge du salon de Detroit, Jim Press, le directeur des ventes de Toyota USA, s'est laissé aller à faire quelques confidences sur le devenir du modèle fétiche de Toyota.
Dans une interview au Wall Street Journal, qui n'est malheureusement accessible qu'aux abonnés, M. Press a parlé d'une solution pour répondre à la seule critique qu'on ait jamais faite à la Prius. De nombreux journalistes l'ont fait remarqué (dont Moteur Nature), que si la Prius est une voiture formidable, elle n'est pas une voiture très puissante. Alors pour remédier à cela, M. Press a évoqué l'idée d'un interrupteur Green / Power, qui fonctionnerait à l'image de ces boites automatiques qui disposent d'un réglage Eco / Sport. Sur une boite automatique traditionnelle, cela fonctionne par un système de gestion électronique qui modifie les lois de passages des rapports, notamment en laissant le moteur monter plus haut dans les tours lors des accélérations, et en rétrogradant plus vite lors des décélérations. Sur la Prius, c'est la même idée, mais à la différence près qu'il y a beaucoup plus de paramètres modifiables que sur une simple boite auto. La différence entre les 2 modes de fonctionnement serait alors plus grande. Un défaut cependant, en allouant un pilotage plus agressif de la transmission hybride, la Prius ne serait assurément plus aussi sobre... Mais nous sommes néanmoins partisans de l'idée, car elle permettrait de convaincre un plus grand nombre de personnes des avantages de l'hybridation. Pour le constructeur enfin, cela ne doit pas coûter trop cher à ajouter, un système de pilotage électronique dual.

En 2005, Toyota France a délivré 2882 Prius, soit plus de 4 fois plus qu'en 2004, mais cela reste peu car le constructeur a enregistré 3200 commandes, tandis que Peugeot a vendu plus de 407 diesel chaque mois (!).

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota-Prius ; voiture-hybride