Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

De Paris à Beijing en Mercedes

Lun 23/10/2006   —   Les personnes qui se promenaient sur le Champ de Mars samedi, ont assisté à un spectacle inhabituel : des dizaines de Mercedes pleines d'autocollants de toutes les couleurs.
Comme pour le Paris-Dakar (du temps où les voitures partaient de la tour Eiffel), 36 Mercedes E320 CDI vont également s'élancer pour un long périple, mais pas vers l'Afrique, vers l'Asie. Direction Beijing. On tourne à la porte de Bagnolet, et c'est parti pour 13 600 km. La première halte de ce fabuleux voyage sera à Nancy, la suivante en Allemagne, tout est prévu. Tout le trajet et les étapes sont déjà définis. Vilnius le quatrième jour, Saint Petersbourg le septième jour, et ensuite, on en passe et des meilleures, Nizhny Novgorod, Almaty, Lanzhou, et finalement Beijing, 26 jours après avoir quitté Paris.

Soit presqu'un mois de voyage, mais aucun des pilotes ne sera en vacances. Méticuleusement choisis, ces conducteurs, qui changeront tous les jours, sont des journalistes, des célébrités, mais aussi quelques particuliers, qui auront par cette occasion l'opportunité d'apprécier les qualités d'une Mercedes diesel de dernière génération. Idéale pour les grands voyages avec son autonomie de 1200 km, la Mercedes E320 CDI est probablement la plus aboutie des Mercedes diesel. La plus sobre est évidemment la classe A, et la plus performante, la E400 CDI, mais par son rapport performances / consommation (250 km/h en pointe et 7,3 l/100 km en moyenne), la E320 CDI atteint un sommet que bien peu d'autres voitures approchent.

Toutes les autos possèdent l'excellente boite automatique à 7 rapports de Mercedes, la seule disponible, et c'est tant mieux, puisque c'est la transmission automatique la plus agréable que nous connaissons. Toutes les voitures sont également équipées d'un filtre à particules, et 3 sont en plus Bluetec, soit dotées d'un système de dépollution encore plus efficace que l'actuel. Côté ravitaillement, il fallait bien sûr éviter le risque d'user du gazole chinois de qualité douteuse, et c'est Aral qui sera le fournisseur exclusif, prodiguant à tous le même carburant (10 ppm de soufre) qu'il vend en Allemagne. Carburant courant, et bien sûr autos strictement de série. Mercedes entend ainsi démontrer la fiabilité de sa technologie, et les vertus écologiques de Bluetec, déjà en vente aux USA, et qui sera disponible en Europe au plus tard en 2008, en même temps que le gazole à ultra-faible teneur en soufre (10 ppm) sera généralisé.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; essence-diesel ; competition-manifestation