Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Les diesels Peugeot très appréciés

Ven 19/01/2007   —   Peugeot, Citroën, Ford, Volvo, Mazda, Jaguar, Land Rover, Fiat, Lancia, Mini, Mitsubishi, toutes ces marques vendent au moins un modèle qui utilise un moteur diesel PSA.
Mini et Mitsubishi sont les 2 derniers à venir s'ajouter à la liste, et ce n'est une surprise ni pour l'un ni pour l'autre. BMW (qui possède Mini) et PSA Peugeot-Citroën sont partenaires pour les moteurs 4 cylindres essence, ce n'est que logique qu'ils le soient aussi pour les diesels. Equipé d'un moteur 1600 HDI de 110 ch légèrement modifié, ce moteur est beaucoup plus puissant que le bloc Toyota de la précédente génération de Mini, et il est aussi significativement plus sobre. La moyenne de consommation mixte ressort à 4,4 l/100 km (118 g/km de CO2), ce qui fait de cette Mini Cooper D, la Mini la plus sobre jamais construite. Mais néanmoins capable d'atteindre les 195 km/h, et d'accélérer de 0 à 100 km/h en moins de 10 secondes, elle est à la hauteur du dynamisme pour laquelle la marque est réputée.

Chez Mitsubishi, les voitures sont nettement moins vertes, puisque c'est un 4x4 qui va recevoir la motorisation diesel de PSA. C'est d'ailleurs le 4x4, sur lequel PSA va baser ses propres 4x4 (Peugeot 4007 et Citroën C-Crosser). L'information à noter est que ce véhicule, le Mitsubishi Outlander, qui s'apprête à démarre sa carrière commerciale en Europe, va la débuter avec un diesel Volkswagen, le TDI 2 litres de 140 ch. Ce n'est qu'à la fin de cette année, que le diesel PSA sera disponible. Il s'agit d'un bloc 2,2 litres, filtre à particules en série (idem sur la Mini), mais il n'est hélas qu'aux normes européennes (idem celui de la Mini). Ce moteur, comme aucun diesel PSA d'ailleurs, ne passerait les futures normes américaines anti-pollution. A l'heure où DaimlerChrysler (le leader), suivi de Volkswagen et Honda présentent leurs solutions, on attend de PSA qu'il suive le mouvement, même s'il ne vend pas sur le marché américain, pour conserver l'élan de sympathie qu'il avait su générer en lançant le filtre à particules. Les diesels PSA perdraient de leur valeur autrement, face à leurs concurrents plus écologiques... Mais nous parions que PSA ne se laissera pas distancer.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Peugeot ; essence-diesel