Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Tokyo : Toyota veut voir plus loin

Jeu 25/10/2007   —   Monoplace à 3 roues, le Toyota i-Real n'est pas un engin qui fera saliver beaucoup d'automobilistes, mais il est peut-être une solution aux problèmes de la mobilité urbaine de demain.
C'est un drame qu'en France, beaucoup d'écologistes ne sachent envisager l'avenir qu'avec une condamnation des moyens de transport individuel. Ce n'est pas ainsi au Japon, où Toyota travaille depuis plusieurs années à des mini-véhicules urbains. Il y a eu le PM, l'i-unit et l'i-swing, voici l'i-Real. Il se veut à la fois plus maniable, et chose contradictoire, plus stable que ses prédecesseurs, puisqu'il possède un empattement variable. On s'y installe avec la roue arrière repliée dans une position très droite, on démarre ainsi, et ce n'est que si on passe en position rapide, que la roue arrière se déplie, recule, et qu'on adopte une position de conduite plus détendue. L'i-Real est évidemment à motorisation électrique, sur batteries, sans pollution ni bruit, il est équipé de senseurs de périmètre.

C'est-à-dire que s'il détecte un obstacle sur son chemin, il en prévient son conducteur par un signal sonore et des vibrations. Il peut aussi émettre des signaux sonores à l'intention des obstacles, pour le cas où ils seraient des personnes. Comme le Suzuki Pixy, qui a l'atout d'une carrosserie fermée, ce petit engin n'est qu'un concept, quoique fonctionnel, mais il doit nous faire réfléchir. La densité du maillage des transports en commun ne sera jamais parfaite, et tout le monde n'a pas envie de pédaler. C'est particulièrement vrai au Japon, où par une démographie différente, les gens sont beaucoup plus agés qu'en Europe, il leur faut des transports motorisés.

Quelques fabricants se sont déjà lancés sur ce créneau, avec des produits qui ont encore une image d'engin pour handicapés, et chers car produits en petite série, mais si un grand constructeur proposait un engin plus sophistiqué, il pourrait créer l'évènement, et obtenir le succès. C'est ce qu'a dû penser Toyota. Bien sûr les villes devraient être adaptées, mais pour commencer, pour faire un test en utilisation réelle, certains grands centres industriels pourraient être convertis à un déploiement massif d'engins comme cet i-Real. I-Real. Iréel aujourd'hui, mais demain ?


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; voiturette-VSP